Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Remaniement: "Et la montagne accoucha d'une souris"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Violences en RDC, la faim menace 15 millions de personnes

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

En politique, faut-il tourner son pouce 7 fois avant de tweeter ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Olivia Grégoire : "C'est un gouvernement qui consolide la majorité"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Bastien Lachaud : "Il n'y a pas de second souffle" avec le remaniement

En savoir plus

LE DÉBAT

France : remaniement et maintenant ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"First Man", Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

En savoir plus

L’invité du jour

Reed Brody : "C’est la jurisprudence Pinochet qui a permis le procès d'Hissène Habré"

En savoir plus

FOCUS

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

En savoir plus

Découvertes

La baie du film "La Plage" restera fermée pour la protéger du tourisme de masse

La plage de Maya Bay en Thaïlande.

Texte par Ana BENABS

Dernière modification : 04/10/2018

L'écosystème de Maya Bay, célèbre lieu de tournage de "La Plage" en Thaïlande, peine à se remettre du passage quotidien de quelque 5 000 touristes. Le site paradisiaque restera clos jusqu'à nouvel ordre.

Souvenez-vous : en 2000, Danny Boyle réalise "La Plage", un film dont l’intrigue se déroule notamment dans une baie aux allures de carte postale.

Ce lieu magique est situé à Koh Phi Phi Ley, près de la ville de Phuket, en Thaïlande. Mais la notoriété de l’endroit l’a complètement détruit. L'état du rivage n'a cessé de se détériorer avec le trourisme de masse : érosion, destruction des coraux et pollution, ...

La foule de touristes visitant la plage de Maya Bay. © Lillian SUWANRUMPHA / AFP

Les quelques 5 000 touristes déversés chaque jour sur le site ont eu raison de la plage qui avait fini par être fermée au public, en juin dernier, sur décision des autorités locales.

L’arrêté devait durer jusqu’en octobre le temps que la baie "retrouve une situation normale", avait prévu le directeur du bureau des parcs nationaux Songtam Suksawang, cité par l'AFP. Mais les dégâts sont tels qu'il faudra bien plus de quatre mois pour que l’écosystème se reconstruise, et l’interdiction restera en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

Une touriste sur "La Plage". © Lillian SUWANRUMPHA / AFP

Au moins quatre ans de reconstruction

"Au cours des derniers mois, la saison de la mousson et la mer agitée ont entravé les efforts de réhabilitation des coraux, mais nous ne doutons pas que les objectifs seront atteints à long terme", a expliqué à l'AFP Arnaud Simons, de l'ONG Ocean Quest Global. Il estime la durée nécessaire à la réhabilitation de Maya Bay à "au moins quatre ans".

Mais Maya Bay est loin d'être le seul endroit en Thaïlande endommagé par les 35 millions de touristes venus du monde entier. Les fonds marins de nombreux autres sites à travers le pays sont dans un état de dégradation avancé. En plus du réchauffement climatique, ces îles que l'humanité devrait préserver sont profondément malmenées par les activités humaines et de plus en plus de fermetures sont alors décidées.

Retrouvez tous les contenus de F24 Découvertes sur Facebook et Twitter.

Première publication : 03/10/2018

COMMENTAIRE(S)