Accéder au contenu principal

Des chercheurs du monde entier listent des solutions qu'offre l'océan contre le changement climatique

Une vague en Calabre, au sud-ouest de l'Italie.
Une vague en Calabre, au sud-ouest de l'Italie. Alfonso Di Vincenzo/KONTROLAB /LightRocket via Getty Images

Une quinzaine de chercheurs, notamment du CNRS et de Sorbonne Université, publient une étude qui évalue le potentiel de treize solutions apportées par l'océan pour lutter contre le changement climatique.

PUBLICITÉ

En absorbant une grande quantité de dioxyde de carbone et de chaleur, les océans jouent un rôle primordial dans la régulation du réchauffement climatique.

Pourtant, la pollution issue des terres, la surpêche et bon nombre d'activités humaines installées sur les côtes endommagent considérablement le monde marin. Aujourd'hui, réfléchir à mieux protéger les océans permettrait de protéger la biodiversité toute entière. Les zones maritimes sont donc un véritable levier pour la cause écologique, estime la communauté scientifique internationale.

VOIR AUSSI : La meilleure solution contre le réchauffement climatique, c’est de faire moins d’enfants

Dans une vaste étude diffusée ce jeudi 4 octobre, les chercheurs de la "Ocean Solutions Initiative" proposent une synthèse inédite des solutions qu'offre l'océan afin d'atténuer le changement climatique. Au total, ce sont treize mesures qui ont été sélectionnées pour leur impact sur le dérèglement des températures.

Ces mesures couvrent quatre champs d'action :
• La réduction des causes du changement climatique grâce au développement des énergies marines renouvelables ou encore à la restauration et conservation des végétaux captant et stockant du carbone ;
• La protection des écosystèmes grâce à la création d'aires marines protégées, la réduction de la pollution ou encore la fin de la surexploitation des ressources ;
• La protection de l'océan contre le rayonnement solaire en modifiant le pouvoir réfléchissant des nuages ou de l'océan ;
• L'intervention directe sur les capacités d'adaptation biologique et écologique des espèces, par exemple en relocalisant des espèces.

Selon les scientifiques, ces différentes pistes – qui ne se mettent pas toutes en place avec le même degré de simplicité – gagneraient à être discutées par les gouvernements et la société civile.

Retrouvez tous les contenus de F24 Découvertes sur Facebook et Twitter.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.