Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Elections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Inondations en France : plusieurs morts dans l'Aude

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mo'Kalamity, ambassadrice capverdienne d'un reggae conquérant

En savoir plus

FOCUS

En Californie, une croisade anti-avortement après une décision de la Cour suprème

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Adlène Méddi : "1994, une année de basculement en Algérie"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Égypte : nouveau procès pour Ahmed Douma, icône de la révolution

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'enjeu sécuritaire des législatives en Afghanistan

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Luis Aguiriano : "Je ne pense pas que Manuel Valls sera maire de Barcelone"

En savoir plus

Découvertes

SessionLab #1 : écoutez Jowee Omicil en interview et en live 3D

© SessionLab | L'album "Love Matters!" de Jowee Omicil est disponible depuis le 14 septembre 2018.

Texte par Louise WESSBECHER

Dernière modification : 11/10/2018

À l'occasion de la sortie de son album "Love Matters!", on a rencontré le jazzman Jowee Omicil pour une SessionLab en audio 3D.

Un an après la sortie de son joyeux "Let's bash", Jowee Omicil est déjà de retour avec un nouvel album, "Love Matters!", disponible depuis le 14 septembre. Sourire aux lèvres, le jazzman quarantenaire qui vit désormais à Paris est venu déverser ses ondes positives en SessionLab, pour F24 Découvertes et RFI Labo. Au programme : un live du titre "De l'Orient" capté en son 3D ou binaural, à écouter au casque pour profiter au mieux de l'expérience.

Alors qu'il était enfant, c'est son père, pasteur d'une église à Montréal, qui lui met pour la première fois un saxophone dans les mains. Depuis Jowee Omicil n'a plus jamais quitté cet instrument. Aujourd'hui, sa musique réunit des sonorités qui résonnent avec ses origines haïtiennes, des références aux jazzmen mythiques qui ont croisé sa route comme Hugh Masekela ou Ornette Coleman mais aussi des influences puisées dans la scène hip hop américaine de Jay Z à Wiz Khalifa. Comme il aime le dire, Jowee Omicil "se balade" entre les styles, les époques et les continents.

L’interview de Jowee Omicil en intégralité en audio 3D :

Retrouvez tous les contenus de F24 Découvertes sur Facebook et Twitter.

Première publication : 04/10/2018

COMMENTAIRE(S)