Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Suicide d'agriculteurs en France : l'épidémie silencieuse

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Romain Duris : "On ne me connaît pas en dehors de mes rôles, et tant mieux"

En savoir plus

L’invité du jour

Annick Girardin : le référendum en Nouvelle-Calédonie est "historique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Caravane des migrants : Trump "ne fait qu'empirer les choses"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Khashoggi : "Le prince et le meurtre"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Luis Almagro : "Une enquête sur le Venezuela doit être ouverte à la CPI"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Entre désistements et critiques, le "Davos du désert" s'ouvre à Riyad

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Paul Biya réélu pour un 7e mandat présidentiel

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#pasdevague et #jesuisunabruti, journée chargée sur les réseaux sociaux français

En savoir plus

Hand, Starligue: Chambéry reste invincible

© afp.com | Chambéry a continué son parcours sans faute en remportant son sixième succès à Nîmes, 32 à 27, dans une des salles les plus redoutées de France

PARIS (AFP) - 

Chambéry a continué son parcours sans faute en remportant son sixième succès à Nîmes, 32 à 27, dans une des salles les plus redoutées de France.

Les Savoyards rejoignent Nantes en tête du classement. Les deux équipes s'expliqueront dans un choc au sommet en Loire-Atlantique dans deux journées, le 7 novembre, après la trêve internationale.

Le Paris SG est troisième à un point et Montpellier quatrième à deux longueurs.

Les Chambériens avaient déjà remporté quelques beaux succès cette saison, contre Dunkerque et Aix, mais cette fois c'est un petit exploit qu'ils ont réussi dans la salle du Parnasse. Même Paris, le champion en titre, y avait été tenu en échec il y a trois semaines. Et c'était jusqu'à maintenant le seul point perdu cette année par l'USAM.

Chambéry s'est promené. Après moins de dix minutes, le score était déjà de 8 à 3. L'écart a atteint un moment neuf buts en seconde période.

"Il y a de la maîtrise. On s'est appuyé sur les mêmes armes que d'habitude: on a bien défendu et on a monté les ballons. On a voulu leur montrer qu'on avait plus envie qu'eux. Depuis le début de la saison, on prend quatre ou cinq buts d'avance dès le début grâce à notre intensité défensive et on parvient à les conserver", a déclaré Pierre Paturel au micro de BeinSports.

Le Monténégrin Fahrudin Melic et l'Espagnol Alejandro Costoya ont été les plus efficaces (6 buts) au sein d'une attaque chambérienne parfaitement orchestrée par un autre Ibérique, le demi-centre Niko Mindegia (4 buts lui-même). Le gardien Yann Genty a brillé avec 12 arrêts.

© 2018 AFP