Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Affaire Khashoggi: le début de la fin pour MBS?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise politique en Algérie : l'étau se resserre autour du président de l'Assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La colère de Jean-Luc Mélenchon face aux perquisitions divise sur la toile

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit/UE : la peur du vide ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Avec "Forte", Salim Saab rend hommage aux femmes artistes du monde arabe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival Lumière de Lyon : Jane Fonda à l’honneur

En savoir plus

FOCUS

La frontière irlandaise, pierre d'achoppement du Brexit

En savoir plus

FACE À FACE

Macron - Mélenchon : l'art de la dramatisation

En savoir plus

L’invité du jour

Valentine Colasante : "Danseuse étoile, c’est une forme de liberté"

En savoir plus

Découvertes

SessionLab #2 : écoutez Youssoupha pour une interview et un titre en audio 3D

© SessionLab | L'album "Polaroïd Expérience" de Youssoupha est disponible depuis le 28 septembre 2018.

Texte par Louise WESSBECHER

Dernière modification : 11/10/2018

À l’occasion de la sortie de son album "Polaroïd Expérience", on a rencontré le rappeur Youssoupha pour une SessionLab en audio 3D.

"Polaroïd Expérience" n’est pas juste un album studio. C’est aussi un album photo des souvenirs de Youssoupha, qui est né et a grandi au Zaïre (l’actuelle République démocratique du Congo) avant de rejoindre la France à l’âge de dix ans, en 1989.

Au fil des titres et de notre interview, le rappeur évoque sa grand-mère sénégalaise, "un personnage central de [sa] vie qui a façonné [son] éducation", sa mère qu’il qualifie de "reine", son père Tabu Ley Rochereau, star de la rumba congolaise dans les années 1970, ou encore ses enfants qui ont, d’une façon ou d’une autre, tous influencé sa vie et sa musique.

Le titre "Alléluia / 1989" mixé en son 3D ou binaural, à écouter au casque pour profiter au mieux de l'expérience :

Pour France 24 Découvertes et RFI Labo, Youssoupha raconte aussi ses premiers rapports à la musique lorsqu’il récitait des classiques congolais en lingala à l’âge de cinq ans, et sa découverte du rap devant l’émission culte "Yo! MTV Raps". Sans oublier de citer les poètes Aimé Césaire ou Léopold Sédar Senghor qui ont eux aussi participé à développer son amour des mots : "Grâce à eux, j'ai compris qu'on enrichit les autres en affirmant son identité, quand j'avais jusque-là l'impression que mon identité m'excluait."

Si le rappeur de 39 ans préfère les samples aux feats pour cet album, il ne tarit pas d’éloges sur l’authenticité de Tito Prince ou sur ses fidèles amis de La Ligue, Médine et Kery James. Avant de s’autoriser à rêver d’un duo avec Alicia Keys, "sans doute la Nina Simone de notre génération" : "Ce serait la classe suprême, non ?".

L’interview de Youssoupha en intégralité en audio 3D :

– Cette SessionLab a été enregistrée lors de l'émission "Couleurs Tropicales" du jeudi 4 octobre, à réécouter en intégralité sur RFI.

Retrouvez tous les contenus de F24 Découvertes sur Facebook et Twitter. Et suivez RFI Labo sur Facebook.

Première publication : 11/10/2018

  • MUSIQUE

    SessionLab #1 : écoutez Jowee Omicil en interview et en live 3D

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)