Accéder au contenu principal

Affaire Khashoggi : Paris demande à Riyad une "réponse complète"

Des membres de Human Rights Association, brandissant des affiches du journaliste disparu, le 9 octobre, à Istanbul.
Des membres de Human Rights Association, brandissant des affiches du journaliste disparu, le 9 octobre, à Istanbul. Bulent Kilic, AFP

Le Quai d'Orsay a demandé, vendredi, à l'Arabie saoudite, accusée d'être responsable de la disparition de l'éditorialiste et collaborateur du Washington Post Jamal Khashoggi, de la "transparence" ainsi qu'une réponse "complète et circonstanciée".

PUBLICITÉ

Paris est sorti de son silence. "La disparition à Istanbul, le 2 octobre dernier, de Jamal Khashoggi suscite de graves interrogations sur son sort", a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères lors d'un point presse, vendredi 12 octobre.

"La France demande que les faits soient clairement établis et que tous ceux qui peuvent contribuer à la manifestation de la vérité y concourent pleinement", a-t-elle ajouté. "C’est le message que nous avons transmis aux autorités saoudiennes. Les accusations portées contre elles nécessitent qu’elles fassent preuve de transparence et y apportent une réponse complète et circonstanciée."

Une "réponse complète et circonstanciée"

Éditorialiste critique du pouvoir saoudien, Jamal Khashoggi n'a plus donné signe de vie depuis qu'il s'est rendu le 2 octobre dernier au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul.

Sa fiancée, qui l'attendait à l'extérieur, assure qu'il n'en est jamais ressorti et des sources au sein des services turcs de sécurité pensent qu'il a été tué à l'intérieur du consulat par une équipe d'une quinzaine de Saoudiens repartis le jour même dans leur pays.

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.