Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La fin des sanctions contre l'Erythrée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mais qu'est ce que ça veut dire "mettre le bololo" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : divorce à l'amiable avec Bruxelles ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"8, avenue Lénine" : le parcours du combattant d'une femme rom en France

En savoir plus

FOCUS

La minorité arménienne de Syrie se reconstruit à Erevan

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Un juge à la Cour suprême incite les Américains à s'investir dans la vie publique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Yémen : la guerre décryptée

En savoir plus

FACE À FACE

Le mouvement des "gilets jaunes", entre grogne civile et récupération politique

En savoir plus

L’invité du jour

Titouan Lamazou : "Aller à la rencontre de l'infinie diversité de l'humanité"

En savoir plus

FRANCE

CNN, l'AFP, Europe 1 et France 2 primés à Bayeux

© Charlie Triballeau, AFP | Nima Elbagir et Alex Platt reçoivent le prix de télévision Amnesty International pour leur reportage sur les ventes aux enchères d'esclaves en Libye.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/10/2018

La 25 ème édition du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre a récompensé l'AFP, CNN, Europe 1 et France 2. Le photographe Mahmoud Hams est récompensé pour la seconde fois en dix ans, pour son travail sur Gaza.

Les Trophées du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre ont été décernés samedi 13 octobre 2018. Ils reviennent en photo à Mahmoud Hams (AFP), en presse écrite à Kenneth R. Rosen (The Atavist Magazine), en radio à Gwendoline Debono (Europe 1) et en télévision à des reporters de France 2 et CNN. Au total, 55 reportages étaient en sélection pour la 25ème édition du Prix Bayeux.

Déjà récompensé en 2007 par le jury (prix photo et prix du public), Mahmoud Hams, 38 ans, se voit à nouveau décerner le prix en photo pour "Clashes on Gaza's border", réalisé dans une zone "d'accès très difficile et très dangereux", a expliqué Thomas Coex, chef de la couverture photo d'Israël et des territoires palestiniens de l'AFP.

En presse écrite, le Prix revient à un reportage en Irak sur ce que deviennent les corps des djihadistes, intitulé "Mercenaires du diable", réalisé par l'Américain Kenneth R. Rosen pour The Atavist Magazine, un mensuel en ligne américain.

En radio, le prix a été attribué à "Ni prisonnières, ni réfugiées: femmes djihadistes en Syrie" de Gwendoline Debono, qui avait déjà reçu le Prix en 2017.

Le reportage sur la vente d’enchères d’esclaves en Libye primé

En ce qui concerne la télévision, un reportage qui a connu un retentissement important, "Une vente aux enchères d'esclaves en Libye" réalisé par Nima Elbagir, Alex Platt, Raja Razek pour CNN, l'emporte. Tandis que dans la catégorie télévision grand format, ce sont Nicolas Bertrand et Thomas Donzel de France 2 qui ont été récompensés pour "Rohinghyas: les damnés de la Birmanie".

Deux autres prix ont enfin été décernés : le prix Jeune Reporter (photo) est revenu au journaliste indépendant bangladais Mushfiqui Alam pour "The Great Exodus", réalisé au Bangladesh. Darren Conway, de la BBC, a pour sa part remporté le prix de l'image video (télévision et télévision grand format) pour "La guerre des drogues au Mexique".

La cérémonie de remise des prix a été marquée par l'hommage rendu jeudi comme chaque année aux journalistes qui ont perdu la vie dans l'exercice de leur métier. Une stèle a été dévoilée, avec le nom de 64 journalistes décédés entre mai 2017 et mai 2018, parmi lesquels celui de Shah Marai. Le chef photographe de l'AFP à Kaboul a été tué avec neuf autres journalistes lors d'un double attentat à la bombe le 30 avril.

Avec AFP

Première publication : 13/10/2018

  • MÉDIAS

    Photojournalisme : la française Véronique de Viguerie récompensée pour son travail au Yémen

    En savoir plus

  • FRANCE

    Visa pour l’image : un "rendez-vous de copains" devenu une référence du photojournalisme

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    La "haine du journalisme" prospère en Europe et aux États-Unis, selon RSF

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)