Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : les signataires de l'accord de Genève appellent à l'unité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"W'ere in the Brexs*it"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : vers un vote de censure contre Theresa May ?

En savoir plus

POLITIQUE

Mouvement des gilets jaunes : L'exécutif en pleine tempête

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Michelle Obama : la première First Lady afro-américaine se raconte

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dix ans après sa mort, hommage à Youssef Chahine

En savoir plus

L’invité du jour

Simon Baker : "Le Brexit peut menacer la circulation des œuvres d’art en Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Rafael Correa : "Il y a un coup d'État en Équateur"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le TGV marocain "Al-Boraq", vitrine du savoir-faire français

En savoir plus

Découverte rare de traces d'un bateau viking en Norvège

© NTB Scanpix/AFP | Image fournie le 15 octobre 2018 par l'Institut norvégien pour la recherche sur le patrimoine culturel (Niku) montrant la forme d'un bateau viking détectée à l'aide d'un radar, à environ 50 cm sous terre

OSLO (AFP) - 

Des archéologues ont annoncé lundi avoir découvert les traces d'un bateau viking enfouis dans le sud-est de la Norvège, une découverte rare qui pourrait aider à éclairer les expéditions de ces talentueux navigateurs du Moyen Âge.

La forme typique de l'embarcation a été détectée à l'aide d'un radar à pénétration de sol, à environ 50 cm sous terre dans un tumulus recouvrant une sépulture viking à Halden, municipalité au sud-est d'Oslo.

"Au beau milieu de la sépulture, on a découvert ce qu'on appelle une anomalie, quelque chose qui se distingue du reste et qui a clairement la forme et les dimensions d'un bateau viking", a déclaré à l'AFP l'archéologue Knut Paasche de l'Institut norvégien pour la recherche sur le patrimoine culturel (Niku).

"Ce que l'on ne peut pas dire avec certitude, c'est l'état de conservation. Oui, il y a eu un bateau à cet endroit, mais il est difficile de dire combien de bois il reste", a-t-il expliqué.

À l'âge des Vikings au cours duquel ces guerriers et marchands d'Europe du Nord ont sillonné les mers entre les VIIIe et XIe siècles, il était de coutume d'enterrer les rois et les chefs à bord d'un bateau hissé à terre et enseveli sous un monticule.

Seuls trois bateaux vikings en bon état de conservation ont été découverts dans le passé en Norvège, la dernière fois (le bateau d'Oseberg) en 1903. Tous trois sont aujourd'hui exposés dans un musée près d'Oslo.

"On a besoin d'autres découvertes pour pouvoir dire à quoi ressemblaient ces bateaux et déterminer comment les Vikings naviguaient", a fait valoir M. Paasche.

Bien que privée d'étrave et de poupe, la silhouette découverte à Halden en préalable à des opérations de drainage agricole mesure 20 mètres de long, ce qui en fait potentiellement l'un des plus grands bateaux vikings découverts dans le pays, selon le Niku.

L'institut dit maintenant réfléchir aux suites à donner à cette découverte, une tentative d'excavation étant de toute façon exclue à cette période de l'année.

© 2018 AFP