Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : les signataires de l'accord de Genève appellent à l'unité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"W'ere in the Brexs*it"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : vers un vote de censure contre Theresa May ?

En savoir plus

POLITIQUE

Mouvement des gilets jaunes : L'exécutif en pleine tempête

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Michelle Obama : la première First Lady afro-américaine se raconte

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dix ans après sa mort, hommage à Youssef Chahine

En savoir plus

L’invité du jour

Simon Baker : "Le Brexit peut menacer la circulation des œuvres d’art en Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Rafael Correa : "Il y a un coup d'État en Équateur"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le TGV marocain "Al-Boraq", vitrine du savoir-faire français

En savoir plus

SPORT

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou élu maire de Vavoua en Côte d'Ivoire

© Issouf Sanogo, AFP | L'ex-attaquant du PSG Bonaventure Kalou, lors de sa campagne.

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 15/10/2018

Ex-attaquant du PSG, l'Ivoirien Bonaventure Kalou a été élu à la municipalité de Vavoua, une ville de près de 500 000 habitants. Une trajectoire qui, forcément, fait écho - dans une moindre mesure - à celle de George Weah, président du Liberia.

"Weah et moi, on était tous les deux footballeurs et on fait de la politique. On a tous les deux joué au Paris Saint-Germain... mais la comparaison s'arrête là !" Il y a quelques semaines, le parallèle effectué entre le parcours du président du Liberia et celui de l’Ivoirien Bonaventure Kalou, engagé dans la course aux municipales en Côte d’Ivoire, avait poussé l’ancien attaquant à faire preuve d’humilité.

Au lendemain d’un scrutin sur fond de tensions, il peut désormais jubiler. Kalou, ancien joueur du PSG, du Feyenoord ou encore d’Auxerre, est devenu le maire de la ville de Vavoua, une métropole de près de 500 000 habitants située dans le centre-ouest du pays. Un succès qui lui a inspiré un hommage plus personnel, loin de la comparaison qui agite les médias depuis quelques semaines.

"J'ai un sentiment de fierté et j'ai une pensée émue pour mon père [décédé en 2016] qui aurait voulu être maire de cette commune. Je marche dans ses pas", a-t-il déclaré à l'AFP après l'officialisation de sa victoire, dimanche 14 octobre.

Antoine Kalou, décédé en août 2016, avait grandement contribué à l’éclosion de ses deux fils, Bonaventure et Salomon, au plus niveau du football européen. Le second, toujours titulaire au Herta Berlin, a même remporté la CAN-2015 avec les Éléphants, ainsi que plusieurs titres lorsqu’il jouait à Chelsea, à la fin de la décennie précédente.

"On peut être footballeur et faire de la politique"

Retraité depuis 2010, Bonaventure Kalou embrasse donc une nouvelle carrière qui ne devrait pas être de tout repos. Vavoua, en pleine expansion, est située en plein cœur de la principale région cacaoyère du pays, premier producteur mondial. La pauvreté y est toutefois très présente : la voirie est jonchée de poubelles et de nombreux habitants n’ont accès ni à l’eau courante, ni à l’électricité.

"Mes premières priorités seront de faire un audit financier de la mairie et de faire des efforts sur la salubrité", a d’ailleurs promis Kalou, qui "veut améliorer les conditions de vie" de ses administrés.

L’ancien buteur, qui s’attaque donc à un immense défi, a par ailleurs souligné l’importance symbolique de son succès, décroché en tant que candidat indépendant. "Il y a un sentiment de fierté et aussi de soulagement d'avoir été élu contre un appareil électoral. […] Ce combat était aussi ceux des autres footballeurs. On pense souvent que les footballeurs ne sont bons qu'à taper dans le ballon, on les cantonne dans un rôle. J'ai voulu sortir de ce schéma." Et de conclure : "On peut être footballeur et faire de la politique ou être un intellectuel."

Première publication : 15/10/2018

  • CÔTE D'IVOIRE

    Municipales en Côte d'Ivoire : des résultats au compte-goutte sur fond de tensions

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    Municipales en Côte d'Ivoire : faible affluence, des résultats attendus dans la journée

    En savoir plus

  • CÔTE D'IVOIRE

    En Côte d’Ivoire, des élections municipales sous tension

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)