Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Gilets jaunes: Macron cherche la bretelle de sortie"

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

Amériques

Affaire Khashoggi : Trump envoie son secrétaire d'État Mike Pompeo en Arabie saoudite

© Jim Watson, AFP | Mike Pompeo lors d'un briefing de presse à Washington DC, le 3 octobre 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/10/2018

Après un entretien avec le roi Salmane au sujet du journaliste saoudien disparu Jamal Khashoggi, Donald Trump a décidé d'envoyer lundi son secrétaire d'État, Mike Pompeo, en Arabie saoudite pour rencontrer les autorités saoudiennes.

L'affaire Jamal Khashoggi se poursuit. Donald Trump s'est entretenu lundi 15 octobre avec le roi Salmane au sujet du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, porté disparu après une visite au consulat de son pays à Istanbul  début octobre, et a dépêché le secrétaire d'État, Mike Pompeo, à Riyad, a-t-il annoncé.

Selon le président américain, le souverain saoudien a dit tout ignorer de l'affaire et a assuré que les autorités saoudiennes coopéraient étroitement avec la Turquie pour faire la lumière sur cette disparition.

Jamal Khashoggi, qui s'était exilé aux États-Unis, est porté disparu depuis le 2 octobre dernier, jour où il s'est rendu au consulat.

Une "enquête crédible"

Sa fiancée assure qu'il n'en est pas ressorti. Selon des sources proches des services de sécurité turcs, il y a été tué par une équipe d'une quinzaine de Saoudiens repartis le jour même dans leur pays.

Riyad dément formellement et a accepté de participer à l'enquête. Une délégation saoudienne est arrivée vendredi en Turquie.

La France, le Royaume-Uni et l'Allemagne ont conjointement demandé dimanche à l'Arabie saoudite et à la Turquie de mener une "enquête crédible" sur sa disparition.

Avec Reuters

Première publication : 15/10/2018

  • ARABIE SAOUDITE

    Affaire Khashoggi : Paris demande à Riyad une "réponse complète"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Affaire Khashoggi : Trump veut une enquête mais pas la fin des ventes d'armes à Riyad

    En savoir plus

  • ARABIE SAOUDITE

    Affaire Khashoggi : Trump met la pression sur l'Arabie saoudite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)