Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La fin des sanctions contre l'Erythrée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mais qu'est ce que ça veut dire "mettre le bololo" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : divorce à l'amiable avec Bruxelles ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"8, avenue Lénine" : le parcours du combattant d'une femme rom en France

En savoir plus

FOCUS

La minorité arménienne de Syrie se reconstruit à Erevan

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Un juge à la Cour suprême incite les Américains à s'investir dans la vie publique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Yémen : la guerre décryptée

En savoir plus

FACE À FACE

Le mouvement des "gilets jaunes", entre grogne civile et récupération politique

En savoir plus

L’invité du jour

Titouan Lamazou : "Aller à la rencontre de l'infinie diversité de l'humanité"

En savoir plus

Moyen-Orient

Une roquette tirée depuis la bande de Gaza frappe Israël, Tsahal réplique

© Mahmud Hams, AFP | Une roquette tirée depuis Gaza le 25 mars 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/10/2018

Dans un contexte de tensions ravivées dans la région, une roquette tirée depuis la bande de Gaza est tombée dans la ville israélienne de Beer-Sheva mercredi matin, faisant des dégâts, selon la police. L'État hébreu a riposté par des raids aériens.

Une roquette a été tirée dans la matinée de mercredi 16 octobre de la bande de Gaza vers Israël où elle a causé des dégâts dans la ville de Beer-Sheva (sud), ont indiqué l'armée et la police israéliennes.

"À 4 h ce matin, les Israéliens de la ville de Beer-Sheva couraient vers les abris après le lancement d'une roquette de la bande de Gaza contre Israël", a tweeté l'armée israélienne. "Nous défendrons les populations civiles israéliennes", ajoute-t-elle, laissant prévoir une riposte, quasiment systématique dans de tels cas. "Une roquette a frappé la ville de Beer-Sheva il y a quelques instants causant des dégâts", a dit de son côté la police israélienne dans un message, sans préciser l'étendue des dommages. Il n'a pas été fait état de blessés.

L'État hébreu n'a pas tardé à riposter. "Des avions de combat israéliens ont commencé à attaquer des cibles terroristes dans la bande de Gaza", a dit l'armée dans un message quelque temps après le tir de roquette. Des habitants de la bande de Gaza ont indiqué que les avions de l'armée israélienne ont frappé trois lieux différents. Aucun dégât ni victime n'ont été rapportés pour l'heure.

Il s'agit de l'une des toutes premières roquettes tirées depuis plusieurs semaines contre Israël depuis le territoire palestinien sous blocus. Ce tir intervient dans une période de tensions ravivées qui font craindre un nouveau conflit entre Israël et les groupes armés palestiniens, dont le mouvement islamiste Hamas qui dirige sans partage la bande de Gaza.

>> À lire aussi : "Conflit israélo-palestinien : Trump évoque une solution à deux États"

La trêve semble encore loin

Le projectile est tombé dans le jardin d'une maison occupée par une famille avec trois enfants, qui n'a pas été blessée, mais a été traitée pour un état de choc, a rapporté la presse. L'armée israélienne a signalé un autre tir de roquette, en direction de la mer.

On ignore qui, à Gaza, a tiré. Mais l'armée israélienne dit tenir le Hamas pour responsable de ce qui se passe dans le territoire sous son contrôle et frappe communément des positions du mouvement islamiste en représailles à de tels tirs.

Ce tir de roquette survient alors que l'issue des efforts menés depuis plusieurs semaines par l'Égypte et l'ONU en vue d'une trêve durable paraît très incertaine. Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a affirmé mardi la nécessité de porter un "coup sévère" au Hamas à Gaza. Il a aussi souligné que la décision n'appartenait pas qu'à lui, mais aussi au cabinet de sécurité, qui selon lui est divisé sur la question d'une action militaire d'envergure.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 17/10/2018

  • BANDE DE GAZA

    Sept Palestiniens tués à Gaza et arrêt des livraisons de fioul par Israël

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Trump évoque pour la première fois une solution à deux États entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    Fin du financement américain à l'UNRWA : des "conséquences dramatiques" pour les Palestiniens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)