Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

Moyen-Orient

Affaire Khashoggi : le secrétaire américain au Trésor ne se rendra pas au "Davos du désert"

© AFP Archives | Le secrétaire américain au Trésor ne participera pas au forum économique en Arabie saoudite.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/10/2018

Le secrétaire américain au Trésor a annoncé, jeudi, qu'il ne participerait pas au forum économique organisé à Riyad. Un désistement qui vient s'ajouter à une longue liste après la disparition inexpliquée du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Steven Mnuchin ne participera pas au forum économique de Riyad. Le secrétaire américain au Trésor a rejoint, jeudi 18 octobre, la liste des dirigeants d'entreprise et hauts responsables qui ne se rendront pas à l’évènement organisé par le royaume saoudien, en raison de la disparition inexpliquée du journaliste et dissident saoudien Jamal Khashoggi.

>> À lire aussi : Khashoggi : sa dernière tribune traduite en français

"Je viens de rencontrer @realDonaldTrump et @SecPompeo et nous avons décidé que je ne participerai pas au Future Investment Initiative en Arabie saoudite", a annoncé Mnuchin sur Twitter.

Le forum économique, aussi appelé "Davos du désert", doit permettre au royaume saoudien de donner plus de détails sur ses projets à l'horizon 2030.

Washington donne à Riyad "quelques jours de plus"

Après un déplacement en Arabie saoudite où il a rencontré le roi et le prince héritier Mohammed Ben Salmane (MBS), le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a affirmé que Washington allait donner "quelques jours de plus" à Riyad pour fournir des explications sur la disparition du journaliste.

Jamal Khashoggi, notamment collaborateur du Washington Post, n'a plus donné signe de vie depuis son entrée le 2 octobre au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul. Sous une pression croissante, les autorités saoudiennes nient avoir connaissance du sort du journaliste critique de Riyad, qui s'est installé aux États-Unis en 2017. Mais les éléments accréditant la thèse de l'assassinat de Jamal Khashoggi s'accumulent.

>> À lire aussi : Entre Trump et les Saoudiens, les bons comptes font les bons alliés

Les autorités saoudiennes se sont engagées à mener une "enquête complète et approfondie", a assuré Mike Pompeo à l'issue d'un tête-à-tête avec Donald Trump dans le Bureau ovale, jeudi.

Une longue liste de défections

Parmi ceux qui ont annulé leur participation au sommet à Riyad figurent la directrice générale du FMI Christine Lagarde, les banquiers John Flint (HSBC), Tidjane Thiam (Crédit Suisse) ou encore Jamie Dimon (JPMorgan) et plusieurs dirigeants d'entreprises comme Richard Branson, le milliardaire britannique fondateur du groupe Virgin, qui a été un des premiers à se désister.

>> À lire aussi : Ces patrons français qui vont bouder le "Davos du désert" à Riyad

Les ministres français de l'Économie, Bruno Le Maire, le ministre britannique du Commerce international, Liam Fox, et néerlandais des Finances, Wopke Hoekstra, ont aussi coup sur coup fait savoir qu'ils ne se déplaceraient pas.

Avec AFP

Première publication : 18/10/2018

  • ÉCONOMIE

    Affaire Khashoggi : ces patrons français qui vont bouder le "Davos du désert" à Riyad

    En savoir plus

  • ARABIE SAOUDITE

    Affaire Khashoggi : le Washington Post publie la dernière tribune du journaliste disparu

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Affaire Khashoggi : entre Trump et les Saoudiens, les bons comptes font les bons alliés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)