Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : "Nouvelle droite", vieilles idées ?

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21 h 10, et dès le vendredi, en avant-première sur Internet !

Dernière modification : 19/10/2018

Le Brexit, un océan d'incertitudes pour les pêcheurs

© France 24

La sortie du Royaume Uni de l'Union Européenne va entraîner des conséquences pour les pêcheurs, français notamment, qui avaient jusque là toute liberté pour jeter leurs filets dans les très poissonneuses eaux britanniques. Des eaux où naviguent aussi des chalutiers belges ou espagnols, traversées par bien des incertitudes liées à l'issue des négociations.

Parmi les pêcheurs britanniques, 90 % ont voté pour le Brexit, soucieux de "récupérer leurs eaux" et ne plus dépendre de la Politique commune de la pêche européenne, qui, selon eux, a porté atteinte à leur industrie. Les eaux britanniques, parmi les plus poissonneuses au monde, attirent des pêcheurs de toute l’Europe, notamment de France, de Belgique et d’Espagne, qui peuvent en profiter tant qu’ils ne dépassent pas les quotas imposés par l’UE. Beaucoup y font plus de la moitié de leur chiffre d’affaires.

>> À voir : le port belge d'Anvers se prépare au Brexit

Mais alors que la fin des négociations pour le Brexit se rapproche, les pêcheurs britanniques et européens commencent à redouter ses effets sur leurs pratiques et leurs revenus. "Il est bien évident que si, suite au Brexit, les Français sont éjectés des eaux britanniques, je vais perdre facilement 70 % de mon chiffre d’affaires. Autant vous dire que c’est la faillite", se désole Olivier Leprêtre, capitaine d'un chalutier, que nos reporters ont rencontré.

La fin des quotas restrictifs, dénoncée des deux côtés de la Manche, pourrait mener à la surpêche et empêcher le renouvellement naturel des poissons. Si le marché européen leur réduit son accès, les pêcheurs britanniques, qui exportent 75 % de leurs prises majoritairement vers le continent, devront trouver de nouveaux acheteurs. Or les Britanniques, friands de saumon, thon et cabillaud importé, mangent très peu de poissons pêchés localement.

>> À lire : ces milliardaires pro-Brexit qui tournent le dos au Royaume-Uni

Nos journalistes se sont rendues sur la Manche, en Angleterre et au Pays de Galles pour recueillir les témoignages de pêcheurs britanniques, français et belges à six mois de la fin des négociations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Par Alexandra RENARD , Claire PACCALIN

Les archives

16/11/2018 Reporters

"Une certaine idée de la France", la Ve République vue d’ailleurs

La Ve République célèbre cette année ses 60 ans. À cette occasion, nous vous proposons un documentaire exceptionnel sur l’histoire récente de la France, riche de nombreuses...

En savoir plus

09/11/2018 Reporters

Reporters : Le front d'Orient, prélude à la victoire de 1918

Il y a 100 ans, les soldats alliés combattaient sur le front d'Orient, près de Salonique. Des combats décisifs, dans des conditions terribles, qui ont précipité de plusieurs mois...

En savoir plus

02/11/2018 Reporters

Reporters : le Kentucky, ou l'Amérique de Trump

Les Américains votent le 6 novembre pour renouveler une partie de leur Parlement. Cette année, les élections de mi-mandat ont pris des allures de référendum pour ou contre le...

En savoir plus

26/10/2018 Reporters

Au Chili, la longue lutte des Mapuche pour leurs terres

Dans le sud du Chili, le conflit historique qui oppose les indigènes Mapuche aux forces de l'ordre se radicalise : incendies, menaces et confrontations armées se sont multipliés...

En savoir plus