Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

Trump "encourage" la violence contre les médias (presse présidentielle)

© AFP | Donald Trump lors d'un meeting de campagne à Missoula, dans le Montana, le 18 octobre 2018

WASHINGTON (AFP) - 

Donald Trump encourage la violence contre les médias, a critiqué vendredi l'association des correspondants de la Maison Blanche après que le président américain a fait l'éloge la veille d'un parlementaire qui avait brutalisé un journaliste.

"Tous les Américains devraient rejeter l'éloge faite par le président d'une agression violente sur un journaliste en train de faire son travail, protégé par la Constitution", a déclaré Olivier Knox, à la tête de l'association, dans un communiqué.

"Cela équivaut à la célébration d'un crime", a-t-elle ajouté.

Greg Gianforte, qui représente l'Etat du Montana à la Chambre des représentants à Washington, avait eu en 2017 un différend avec un reporter du quotidien britannique The Guardian, Ben Jacobs, et l'avait jeté à terre. M. Gianforte avait été condamné à six mois de prison avec sursis et 40 heures de travaux d'intérêt public.

Le président Trump l'a décrit jeudi comme "un incroyable leader du Montana".

"Au fait, ne luttez jamais avec lui", a-t-il ajouté, dans une allusion à cette agression. "Un type qui peut faire un +body slam+, c'est mon genre de type", a-t-il dit.

Le body slam est un mouvement de catch qui consiste à soulever un adversaire et à le jeter au sol.

© 2018 AFP