Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : les signataires de l'accord de Genève appellent à l'unité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"W'ere in the Brexs*it"

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : vers un vote de censure contre Theresa May ?

En savoir plus

POLITIQUE

Mouvement des gilets jaunes : L'exécutif en pleine tempête

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Michelle Obama : la première First Lady afro-américaine se raconte

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dix ans après sa mort, hommage à Youssef Chahine

En savoir plus

L’invité du jour

Simon Baker : "Le Brexit peut menacer la circulation des œuvres d’art en Europe"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Rafael Correa : "Il y a un coup d'État en Équateur"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le TGV marocain "Al-Boraq", vitrine du savoir-faire français

En savoir plus

GP des Etats-Unis: Hamilton en pole, Vettel 5e sur la grille

© Getty/AFP | Le pilote Mercedes Lewis Hamilton auteur de la pole position du GP des Etats-Unis sur le circuit des Amériques à Austin, le 20 octobre 2018

AUSTIN (ETATS-UNIS) (AFP) - 

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) s'est offert samedi la pole position du Grand Prix des Etats-Unis, idéale pour tenter de conquérir un cinquième titre mondial en F1 à l'issue de la course dimanche.

Son rival allemand Sebastian Vettel (Ferrari), qui a signé le deuxième temps des qualifications à 6/100 seulement, ne partira que cinquième sur la grille, après avoir écopé la veille d'une pénalité de trois places.

A quatre épreuves de la fin de saison, l'Anglais dispose d'un matelas de 67 points au classement des pilotes. En inscrire huit de plus que l'Allemand lui permettrait d'être sacré dimanche.

S'il gagnait et que son dernier rival ne faisait pas mieux que troisième, le pilote Mercedes serait titré.

Il égalerait alors l'Argentin Juan Manuel Fangio, devenu quintuple champion du monde dans les années 1950. Seul l'Allemand Michael Schumacher a fait mieux, avec sept titres conquis entre 1994 et 2004.

Hamilton partagera la première ligne avec le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari). La deuxième sera occupée par l'autre Finlandais, Valtteri Bottas (Mercedes), et l'Australien Daniel Ricciardo (Red Bull).

Le Français Esteban Ocon (Force India), l'Allemand Nico Hülkenberg (Renault), l'autre Français Romain Grosjean (Haas), le Monégasque Charles Leclerc (Sauber) et le Mexicain Sergio Pérez (Force India) complètent le top 10 des qualifications.

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), dont une suspension arrière s'est cassée en piste pendant la Q1, n'a pas pu participer à la Q2 et sera donc 13e sur la grille.

Les pilotes Toro Rosso, le Français Pierre Gasly devant le Néo-Zélandais Brendon Hartley s'élanceront en fond de grille, pénalisés pour un changement de leurs moteurs Honda au-delà de la limite autorisée par saison, ainsi que de boîte de vitesses pour le second.

Vettel avait été sanctionné vendredi pour avoir insuffisamment ralenti sous drapeau rouge pendant les essais libres 1, après une sortie de piste de Leclerc.

Le départ de la course sera donné à 13h10 locales (20h10 françaises/18h10 GMT), a priori par temps sec.

© 2018 AFP