Accéder au contenu principal
Ici l'Europe

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

France 24

Mercredi 17 et jeudi 18 octobre, un Conseil européen se tenait à Bruxelles, consacré à l'impossible Brexit. Ça coince à propos de le frontière nord-irlandaise sur terre, mais aussi en mer, car les poissons ne connaissent pas de frontières. Les conséquences du divorce seront très importantes pour la pêche, secteur totalement intégré, communautarisé. Aujourd'hui, le Royaume-Uni exporte environ 75 % de sa pêche vers l'Union européenne.

PUBLICITÉ

Mais les autres pays de l'UE capturent huit fois plus de poissons dans ses eaux que les bateaux britanniques dans les leurs. Un déséquilibre qu’aime à rappeler le gouvernement de Theresa May, et auquel il compte remédier. Et puis, il y a la question des quotas européens pour éviter l’épuisement des ressources halieutiques, auxquels les Britanniques pourraient renoncer.

>> Regarder le reportage de France 24 : Le Brexit, un océan d'incertitudes pour les pêcheurs

Et dans "CONTRE-FAITS" cette semaine, encore une nouvelle pas très fiable sur le Brexit… Les eurodéputés britanniques pourraient percevoir leur salaire jusqu’à fin juin, et leur assistant parlementaire pas. C’est ce qu’affirme le Daily Express. Le divorce avec l’UE sera prononcé le 29 mars 2019 ; or le quotidien eurosceptique explique que les contrats et salaires des 73 élus concernés n’expireront que trois mois plus tard, c’est-à-dire fin juin. Quant à leurs assistants parlementaires, ils n’auraient droit à aucune extension salariale ! On vous explique pourquoi ce n’est pas tout à fait vrai.

Une émission produite par Anaïs Guérard, Mathilde Bénézet, Isabelle Romero et Roxane Runel

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.