Accéder au contenu principal

Ligue des champions : l'OL frustré à Hoffenheim, la Juve plombe Manchester United

Les Lyonnais sont passés tout près de la victoire à Hoffenheim, mercredi 23 octobre 2018.
Les Lyonnais sont passés tout près de la victoire à Hoffenheim, mercredi 23 octobre 2018. Kai Pfaffenbach, Reuters

Rejoint dans les arrêts de jeu (3-3), l'OL est passé à côté d'une très bonne affaire, mardi à Hoffenheim, pour le compte de la 3e journée de la Ligue des champions. Une soirée qui a notamment vu la Juve enfoncer un peu plus Manchester United (0-1).

PUBLICITÉ

Miraculé lors de la journée précédente de Ligue des champions face au Chakhtior Donetsk, l'Olympique Lyonnais est une nouvelle fois passé par toutes les émotions, mardi 23 octobre, à Hoffenheim. Une folle soirée, conclue sur un score nul (3-3), qui laissera un goût amer aux Gones puisqu'ils se sont fait rejoindre dans les derniers instants de la rencontre.

Frustrant, forcément, pour les hommes de Bruno Genesio, qui ont tout de même assuré l'essentiel en partageant les points avec un autre prétendant à la qualification pour les huitièmes de finale de la C1. L'OL, après trois journées, conclut la phase aller à la deuxième place de la poule F, avec cinq unités et trois d'avance sur ses deux poursuivants.

La tête du groupe, elle, est logiquement revenue à Manchester City. Les Skyblues, qui avaient loupé leur entrée en matière dans la compétition face à l'OL à la mi-septembre, ont signé un deuxième succès d'affilée en surclassant Donetsk (0-3).

La Juve punit Manchester United

Des scores fleuves qui n'ont en revanche pas inspiré les 22 acteurs qui ont foulé la pelouse d'Old Trafford, dans le nord de l'Angleterre. Au terme d'une rencontre d'une grande intensité, la Juventus s'est tout de même offert un succès majeur face à Manchester United (0-1). Avec neuf points et cinq d'avance sur son adversaire du soir, la Vieille Dame est plus que jamais leader de la poule H.

La qualification, elle aussi, devrait n'être plus qu'une formalité puisque l'autre match de la soirée, qui mettait aux prises les Young Boys Berne et le FC Valence a accouché d'un nul qui n'arrange personne (1-1). Les Espagnols, qui pointent au troisième rang du groupe, sont déjà à sept longueurs de la Juve et devront cravacher pour arracher un printemps européen.

Le Real a peiné, la Roma et le Bayern n'ont pas forcé

Dans les autres groupes de cette soirée de Ligue des champions, la logique a globalement été respectée. Convalescent après un mois d'août cauchemardesque en Liga, le Real Madrid a repris quelques couleurs en s'imposant logiquement face au Viktoria Plzen (2-1). Une rencontre au cours de laquelle le français Karim Benzema a marqué le 57e but de sa carrière en Ligue des champions, devenant ainsi le quatrième meilleur buteur de l’histoire de la compétition. Les Madrilènes partagent la tête du groupe G avec l’AS Rome, qui n’a fait qu’une bouchée du CSKA Moscou (3-0) et compte donc deux victoires au terme de cette troisième journée.  

Et dans le groupe E, le Bayern Munich a lui aussi fait respecter son rang, en s’imposant en fin de rencontre sur la pelouse de l’AEK Athènes. Un succès qui permet aux Bavarois de conserver la tête de la poule avec sept points à égalité avec l’Ajax Amsterdam, qui a arraché un succès essentiel face au Benfica, au bout du temps additionnel (1-0).

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.