Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Un monde à portée de main", le roman en trompe-l'œil de Maylis de Kerangal

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Uhuru Kenyatta : "Aucun pays ne peut combattre seul le terrorisme"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Christine Lagarde et Jim Yong Kim : "Il faut un multilatéralisme plus inclusif"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Un opposant à Maduro raconte sa détention dans les geôles du Venezuela

En savoir plus

FOCUS

L'Arabie saoudite accroît investissements et influences en Bosnie

En savoir plus

L’invité du jour

Marc Trévidic sur la lutte antiterroriste : "Le danger, c'est de baisser la garde"

En savoir plus

FOCUS

Au Soudan du Sud, une paix si fragile

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget italien : Rome face à l'ultimatum de Bruxelles

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Khashoggi : "Dis à ton patron que la mission est accomplie"

En savoir plus

Amériques

Le Mexique redoute des inondations avec le passage de l'ouragan Willa

© Alfredo Estrella, AFP | Une rue inondée du village d'Escuinapa, dans l'État mexicain de Sinaloa, le 23 octobre 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/10/2018

L'ouragan Willa, classé en catégorie 3 mais tout de même "extrêmement dangereux", a frappé les côtes mexicaines mardi soir. Il pourrait provoquer des inondations dangereuses dans le nord-ouest du pays.

L'ouragan Willa a touché mardi 23 octobre au soir la côte Pacifique du Mexique. "L'œil du cyclone Willa a touché la côte près de Escuinapa" dans l'État de Sinaloa, a indiqué le service météorologique mexicain sur Twitter.

L'ouragan, qui avait été classé quelques heures en catégorie 5 lundi, avait perdu de la force et a été rétrogadé en catégorie 3 mardi. Il restait "extrêmement dangereux" selon le Centre américain des ouragans (NHC).

Les États de Sinaloa et celui de Nayarit (ouest) avaient été placés en "alerte orange" par les autorités et les écoles fermées. Plus de 4 250 personnes ont été évacuées dans les zones à haut risque, dont certaines zones touristiques, a indiqué le responsable national de la protection civile.

Plusieurs rues inondées

Quelques heures avant l'arrivée de Willa, à Escuinapa, une ville de 30 000 habitants, plusieurs rues étaient déjà inondées. Des militaires ont été déployés dans le secteur pour intervenir en cas d'importants dégâts.

À 100 km au nord, à Mazatlan, qui compte 500 000 habitants, l'ouragan n'avait en revanche provoqué en début de soirée qu'une faible pluie. Des promeneurs déambulaient même sur la promenade du bord de mer, à pied ou à vélo, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'ouragan Willa pourrait toutefois provoquer de dangereuses inondations dans la région, ainsi que la tempête tropicale, Vicente, plus au sud, dans les États de Michoacan et Guerrero.

Avec AFP

Première publication : 24/10/2018

  • FRANCE

    Inondations dans l'Aude : des "épisodes méditerranéens" appelés à se multiplier

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Tunisie : inondations meurtrières au Cap Bon

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Après l'ouragan Florence, la côte est des États-Unis fait face à de graves inondations

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)