Accéder au contenu principal
ActuElles

De plus en plus d'Égyptiennes veulent divorcer, malgré les difficultés

France 24

En Égypte, près de la moitié des couples divorceraient dans les cinq premières années de mariage. Et même si tout est fait pour les en empêcher, de plus en plus d’épouses demandent la séparation. En cause notamment, les violences conjugales et la crise économique.

Publicité

Au sommaire également, un scandale qui illustre la misogynie de la société japonaise : l’université de médecine de Tokyo a reconnu qu’elle abaissait depuis des années les notes de ses candidates au concours d’entrée, afin de limiter le nombre de femmes médecins.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.