Accéder au contenu principal

Barça - Real et OM - PSG : un dimanche "classique"

Dimanche 28 octobre, les matchs OM PSG et FC Barcelone Real Madrid devraient régaler les fans.
Dimanche 28 octobre, les matchs OM PSG et FC Barcelone Real Madrid devraient régaler les fans. Reuters

Les deux plus grosses affiches des championnats français et espagnol de football se déroulent dimanche. Deux matches très attendus, mais au charme différent. Comparaison en chiffres.

PUBLICITÉ

Dimanche 28 octobre est une date heureuse pour les amateurs de football, qui pourront savourer deux belles affiches : le FC Barcelone contre le Real Madrid à 15 h 15 (14 h 15 GMT), et l'Olympique de Marseille contre le Paris Saint-Germain à 21 h (20 h GMT). Deux matches qui ont une histoire à part dans chacun des championnats. Une victoire dans l’une de ces confrontations est généralement synonyme de fierté sur de longs mois.

Spécificité pour ce dimanche en Espagne, l’absence combinée de Lionel Messi (FC Barcelone, blessé) et de Cristiano Ronaldo (ex-Real Madrid, désormais à la Juventus Turin), une première depuis 2007. Cette année-là, Cristiano Ronaldo n’était pas encore arrivé au Real et Lionel Messi, présent au Barça depuis 2004, n’avait pas joué. Côté français, les duels ne devraient pas manquer entre l’ogre parisien, 10 victoires sur 10 possibles au compteur en Ligue 1, et une équipe de Marseille qui pourrait monter sur le podium en cas de victoire.

Plus largement, au petit jeu des différences, le "clasico" espagnol apparaît comme beaucoup plus solide que le "classique" français. Revue de détails.

Ancienneté : 116 ans contre 47

La confrontation entre le Real Madrid et le FC Barcelone, clubs déjà centenaires, est sans surprise beaucoup plus ancienne que celle entre Marseille et le Paris SG. La raison ? La création tardive du club de la capitale française en 1970, tandis que son rival marseillais a été fondé en 1899, tout comme le Barça. En Espagne, le premier épisode s'est déroulé le 13 mai 1902, année de la fondation du club merengue, contre 1971 pour sa réplique française.

Le mot "clasico" est néanmoins assez récent : introduit par la presse espagnole, il a progressivement remplacé les traditionnelles appellations "Madrid-Barça" et "Barça-Madrid". En France, le mot "classique" est utilisé notamment par le quotidien sportif L'Équipe pour essayer de se distinguer de l'appellation espagnole.

Confrontations : 238 contre 78

En conséquence, le nombre de clasicos disputés à ce jour entre le Real et le Barça en compétitions officielles est largement supérieur. Les Madrilènes mènent de peu au nombre de victoires (95 contre 93) et 50 matches ont fini sur un score de parité.

En France, Marseille devance encore Paris au nombre de succès en championnat (31 contre 28) mais la dynamique est en sa défaveur depuis l'arrivée des propriétaires qataris dans la capitale en 2011.

Moyenne de buts : 3,3 contre 2,6

Pour voir des buts et du spectacle, les deux affiches sont des valeurs sûres. La moyenne de buts par match dans toute l'histoire reste toutefois supérieure en Espagne (3,3 contre 2,6 en France).

Depuis 2000, sur 53 clasicos disputés toutes compétitions confondues, un seul a fini sur un score nul et vierge (en novembre 2002). C'est encore mieux au Vélodrome, où le dernier 0-0 d'un OM-PSG en championnat a eu lieu en novembre 1998.

Chiffres d’affaires : 1,71 milliard d’euros contre 610 millions d’euros

Si l'on combinait les chiffres d'affaires prévisionnels du Real Madrid (752 millions d’euros) et du FC Barcelone (960 millions d’euros) pour la saison 2018-2019, selon les données communiquées par les deux clubs, cela donnerait un mastodonte capable de peser plus de 1,7 milliard d'euros !

En comparaison, les revenus du PSG seul sont estimés à 486,2 millions d’euros en 2016-17, selon une étude du cabinet Deloitte. Si on lui ajoutait le chiffre d'affaires de l'OM (environ 125 millions d’euros), le duo combiné serait estimé à plus de 610 millions d’euros. Moins de la moitié de son équivalent espagnol.

Diffusion TV : 183 contre 176 pays

Selon la Ligue espagnole de football, le clasico est tout simplement le match de clubs le plus regardé au monde, avec environ 600 millions de téléspectateurs attendus pour le Barça-Real de dimanche, qui sera diffusé dans 183 pays.

Son homologue française, la LFP, a annoncé que l'affiche OM-PSG sera diffusée dans 176 "territoires" dans le monde et en 39 langues. Si l'audience globale attendue n'a pas été communiquée, le classique avait réuni l'an dernier 2,5 millions de spectateurs en France seulement, selon les chiffres de Canal+.

Affluences : 99 000 contre 65 000

En nombre de spectateurs, c'est encore la capacité du Camp Nou (99 000 places environ), inauguré en 1957, qui l'emporte. Le stade Vélodrome de Marseille, d'une capacité de 67 394 places, rénové pour l'Euro-2016 en France, ne pourra accueillir "que" 65 000 spectateurs environ lors du classique contre le Paris SG.

À titre de comparaison, le stade Santiago-Bernabeu de Madrid, ouvert en 1947, compte pour sa part 81 044 places, tandis que le Parc des Princes de Paris a une capacité de 47 929 spectateurs.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.