Accéder au contenu principal

Le Maroc abandonne subitement le changement d’heure

Un homme nettoie des horloges en train d'être testées à Medfield, aux Etats-Unis (illustration).
Un homme nettoie des horloges en train d'être testées à Medfield, aux Etats-Unis (illustration). Brian Snyder, Reuters

Le Maroc va rester en heure d’été après dix années de changement d’heure. Une décision du gouvernement prise sans aucune concertation et qui suscite l'incompréhension.

Publicité

L’été va être prolongé au Maroc. Le gouvernement marocain a adopté vendredi 26 octobre un projet de décret pour le "maintien permanent de l'heure d'été en vigueur actuellement", annulant le prochain passage à l'heure d'hiver prévu dimanche, a appris l'AFP de source gouvernementale.

>> À lire aussi : Avec la fin annoncée du changement d'heure, quelle heure choisir ?

Le but est de "maintenir l'heure d'été en vigueur actuellement afin d'éviter les changements opérés à maintes reprises durant l'année et leurs répercussions à plusieurs niveaux", selon l'exécutif, cité par l'agence officielle MAP. Le royaume restera donc à GMT+1.

Rabat veut économiser de l’électricité

Le maintien de l'heure d'été "permettra de gagner une heure de lumière naturelle" et de "réduire la consommation d'électricité", a déclaré le ministre chargé de la Réforme de l'administration, Mohamed Ben Abdelkader, cité par la MAP.

Prise sans débat ni concertation, cette mesure a suscité l'incompréhension et un large mécontentement sur les réseaux sociaux. La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a annoncé que les horaires de ses vols seraient retardés d'une heure depuis les différents aéroports marocains "à partir de dimanche".

Le Maroc a instauré le changement d'heure en 2008, dans le but de réduire sa consommation d'énergie, comme l'avaient fait de nombreux pays européens.

>> À lire aussi : La Commission européenne ouvre une consultation citoyenne sur le changement d'heure

La question est également posée en Europe, après le projet de la Commission européenne de mettre fin à l'obligation du changement d'heure. Chaque État membre de l'UE devra choisir d'ici fin avril 2019 entre garder l'heure d'été ou plutôt celle d'hiver, si le projet de la Commission est entériné.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.