Accéder au contenu principal

Scrutin régional en Hesse : nouveau revers électoral pour la CDU de Merkel

Des partisans de la CDU à Wiesbaden devant les premiers résultats des élections, le 28 octobre 2018.
Des partisans de la CDU à Wiesbaden devant les premiers résultats des élections, le 28 octobre 2018. Thomas Kienzle, AFP

Quinze jours après un scrutin décevant pour la CDU en Bavière, le parti d'Angela Merkel a subi dimanche un nouveau revers électoral dans le Land de Hesse. Sa position à la tête du pays s'en trouve davantage fragilisée.

PUBLICITÉ

C’est une nouvelle déconvenue pour Angela Merkel. Son parti, l’Union chrétienne démocrate (CDU) a subi un revers dimanche 28 octobre aux élections régionales dans le Land stratégique de Hesse, selon un sondage réalisé à la sortie des urnes pour la chaîne ARD.

La CDU est créditée de 28% des voix alors qu'elle en avait obtenu 38,3% lors du dernier scrutin, en 2013. Le parti social-démocrate, le SPD, partenaire avec la CDU au plan national, perd aussi beaucoup de terrain : il passe de 30,7% à 20% des voix. Le parti d’extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD) fait quant à lui son entrée au parlement régional, en remportant 12% des suffrages.

>> À voir sur France 24 : Allemagne : Angela Merkel à l’offensive pour sauver l’économie

Ces résultats devraient permettre à la CDU de rester au pouvoir en reconduisant son alliance avec les Verts, car ces derniers ont progressé dans le Land de Hesse, doublant leur score de 2013 avec 20% des voix.

Le parti d’Angela Merkel pourrait également s’associer au SPD, mais ce scénario risquerait de raviver les tensions au sein de la grande coalition au pouvoir à Berlin, alors que certains cadres du SPD craignent qu’une alliance prolongée avec la droite ne signe une mort lente du parti. 

La dirigeante du SPD a annoncé dimanche que "l'Etat du gouvernement allemand n'est pas acceptable". Elle a annoncé une réunion de son parti lundi pour décider du futur de la coalition."Les politiques menées au niveau fédéral ont largement
contribué aux pertes du SPD dans la Hesse", a t-elle ajouté.

La coalition gouvernementale menacée ?

La coalition CDU-CSU-SPD a déjà failli éclater à deux reprises en raison de divergences sur l'immigration et la proximité présumée de l'ex-chef des services de renseignement Hans-Georg Maassen avec l'extrême droite.

"Personne ne peut dire à 100% à quel point les choses vont rester stables" après cette élection en raison des "dynamiques à l'oeuvre dans les partis", a mis en garde à l'avance la numéro deux du parti CDU, Annegret Kramp-Karrenbauer

Le vote dans le Land de Hesse est le deuxième scrutin régional décevant pour le camp conservateur allemand, après une élection en Bavière début octobre qui l'a vu perdre la majorité absolue qu'il y détenait depuis des décennies.

Cette situation risque d'attiser le débat au sein du parti CDU sur l'avenir d'Angela Merkel, qui semble usée par 13 ans de pouvoir.

Sa popularité n'a cessé de refluer depuis sa décision d'ouvrir les frontières du pays à plus d'un million de demandeurs d'asile en 2015 et 2016, tandis que l'extrême droite enchaîne les succès en profitant des craintes que suscitent les migrants dans l'opinion.

La chancelière affrontera début décembre un test crucial lors d'un congrès de la CDU où elle doit en principe remettre son poste de présidente du parti en jeu.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.