Accéder au contenu principal
Focus

Il y a 30 ans, la sanglante prise d'otage d'Ouvéa, en Nouvelle-Calédonie

Ce dimanche 4 novembre se tiendra en Nouvelle-Calédonie un référendum d'autodétermination : cette collectivité du Pacifique sud souhaite-t-elle rester française ? Cette question, posée aux habitants de l'archipel, est la culmination d'un processus long de trois décennies… Une feuille de route mise en place par les accords de Matignon de 1988. Mais avant de le dialogue et la négociation il y eu, cette année-là, la violence et un état de quasi-guerre civile.

PUBLICITÉ

C'est l'épisode sanglant de la prise d'otage d'Ouvéa. En avril 1988, entre les deux tours de l'élection présidentielle française, des gendarmes sont pris en otages par des indépendantistes kanaks. Ces derniers prennent position dans une grotte de l'île d'Ouvéa. Paris donne l'ordre d'une intervention, qui aboutira à la libération des otages, mais non sans un lourd bilan humain. Retour sur ces événements historiques – et polémiques – avec Julien Gasparutto (France 3).

Une émission préparée par Patrick Lovett et Gaëlle Essoo.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.