Accéder au contenu principal

Afflux massif de Vénézuéliens au Pérou avant la fin des permis de séjour temporaires

De nombreux migrants vénézuéliens sont arrivés à la frontière péruvienne, mercredi 31 octobre 2018, pour profiter des derniers titres de séjour temporaires offerts par Lima.
De nombreux migrants vénézuéliens sont arrivés à la frontière péruvienne, mercredi 31 octobre 2018, pour profiter des derniers titres de séjour temporaires offerts par Lima. Capture d'écran, France 24

Plusieurs milliers de migrants vénézuéliens se sont dépêchés d’arriver à la frontière péruvienne, mercredi 31 octobre, afin d’obtenir l’un des derniers titres de séjour temporaires offerts par Lima.

Publicité

L'attente, interminable, au poste frontière de Tumbes, au nord du Pérou. En une journée, mercredi 31 octobre, près de 3 000 Vénézuéliens sont entrés dans le pays, dont environ un quart de mineurs. Ces migrants fuyant la crise économique et politique au Venezuela sont les derniers à pouvoir prétendre à un permis de séjour temporaire. Un titre que le Pérou avait été l'un des premiers à accorder aux Vénézuéliens depuis le début de la crise migratoire.

>> À lire : Réfugiés vénézuéliens : l'Amérique latine se crispe mais s'organise

Instauré en janvier 2017, le permis de séjour temporaire, d’une durée d’un an renouvelable, permet aux migrants vénézuéliens de rester légalement au Pérou, d’y travailler, d’y étudier et d’y ouvrir un compte bancaire. Au total, ils sont plus de 110 000 à en avoir profité sur les quelque 500 000 Vénézuéliens arrivés au Pérou depuis 2015.

"Trouver le bon équilibre"

"Nous devons veiller à trouver le bon équilibre entre notre attitude de solidarité et la réelle possibilité pour nous de leur offrir l’attention dont ils ont besoin au côté de nos compatriotes péruviens", a déclaré il y a quelques semaines le président du Pérou, Martin Vizcarra, au moment d’annoncer la fin de la distribution des permis de séjour.

Les migrants vénézuéliens entrant au Pérou depuis le 1er novembre le font désormais avec un visa touristique valable 133 jours.

>> À voir : À la frontière entre le Venezuela et la Colombie, l'exode à tout prix

Pour ces nombreux migrants, l'arrivée au Pérou marque la fin d'un périple de plus de 2 500 km depuis le Venezuela, en passant par la Colombie, puis l'Équateur.

D'après l'ONU, près de 2 millions de personnes ont quitté le Venezuela depuis 2015, la plus importante migration de l'histoire récente du continent.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.