Accéder au contenu principal

Attaque meurtrière contre des chrétiens coptes en Égypte

Les coptes représentent la communauté chrétienne la plus importante et la plus ancienne du Moyen-Orient, avec environ 10 % des quelque 100 millions d'Égyptiens.
Les coptes représentent la communauté chrétienne la plus importante et la plus ancienne du Moyen-Orient, avec environ 10 % des quelque 100 millions d'Égyptiens. AFP

Au moins sept personnes ont été tuées et sept blessées dans une attaque revendiquée par l'EI contre un car de fidèles coptes. Les pèlerins provenaient d'un monastère en Haute-Égypte.

PUBLICITÉ

Des hommes armés ont ouvert le feu sur des chrétiens coptes qui revenaient d'un baptême, vendredi 2 novembre, dans la province égyptienne de Minya (centre). Au moins sept personnes ont été tuées et sept blessées. L'organisation État islamique (EI) a revendiqué l'attentat.

Le ministère égyptien de l'Intérieur affirme qu'un car a été attaqué, alors que l'Église copte évoque de son côté un convoi de trois cars. Les fidèles revenaient du monastère Saint-Samuel-le-Confesseur à Minya, à 260 km au sud du Caire. L'attaque a eu lieu pratiquement à l'endroit où 28 pèlerins coptes avaient été tués par des islamistes en mai 2017.

Selon la télévision d'État, les forces de sécurité seraient à la poursuite des auteurs de l'attaque. Le parquet général a annoncé l'ouverture d'une enquête et l'envoi d'une équipe sur place.

"Mes condoléances, avec une profonde tristesse, aux martyrs qui sont tombés aujourd'hui entre les mains de traîtres", a écrit le président Abdel Fattah al-Sissi sur Twitter. "Je souhaite un prompt rétablissement aux blessés et je confirme notre détermination à continuer de combattre le terrorisme noir et d'en poursuivre les auteurs", a-t-il ajouté.

Une branche égyptienne de l'EI sévit dans le nord de la péninsule du Sinaï, où elle attaque régulièrement les forces de sécurité, notamment depuis que l'armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013.

En février 2018, l'armée a lancé une vaste offensive contre les jihadistes dans le Sinaï, baptisée "Sinaï 2018". L'armée revendique dans cette opération un bilan de plus de 450 jihadistes tués.

Les coptes représentent la communauté chrétienne la plus importante et la plus ancienne du Moyen-Orient, avec environ 10 % des quelque 10  millions d'Égyptiens.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.