Accéder au contenu principal

Carburants: "le blocage n'est jamais la bonne solution", estime Guerini (LREM)

3 mn
Publicité

Paris (AFP)

Le député LREM de Paris Stanislas Guerini a estimé vendredi que "le blocage n'est jamais la bonne solution", même si plus des trois quarts des Français estiment "justifié" l'appel à bloquer les routes le 17 novembre pour protester contre la hausse du prix du diesel.

"Je comprends qu'on ne soit jamais très heureux de voir quelconque taxe augmenter, mais je pense que les manifestations, le blocage, ce n'est jamais la bonne solution", a réagi sur France 2 M. Guerini, qui est candidat pour succéder à Christophe Castaner à la tête de La République en marche.

Quelle que soit l'ampleur de la mobilisation du 17 novembre, le député de Paris "ne souhaite pas" que le gouvernement revienne sur l'augmentation de la taxe "écologique" sur le diesel, plaidant pour la "constance" sur le sujet car "nous le faisons pour la prochaine génération".

Plus des trois quarts des Français (78%) estiment "justifié" l'appel à bloquer les routes le 17 novembre pour protester contre la hausse du prix du diesel, contre 22% qui le réprouvent, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting réalisé pour France Info et le Figaro publié jeudi.

Le mouvement d'humeur est né ces dernières semaines de la hausse du prix du diesel qui alimente les deux tiers du parc automobile français. Il s'est traduit par des pétitions en ligne et appels à des manifestations autoproclamées "citoyennes" et apolitiques, avec comme point d'orgue un appel à bloquer les routes le 17 novembre, relayé par l'extrême droite.

M. Guerini a rappelé qu'"en réalité 75% de l'augmentation du prix, c'est l'augmentation du prix du pétrole", et que "ce qu'il faut faire, c'est aider les gens à pouvoir changer de voiture", soulignant que déjà 250.000 personnes ont touché la prime à la conversion.

"Il faut continuer cette augmentation de la taxation du diesel pour sortir de ce système et du tout pétrole", a insisté le député.

"Nous n'appelons pas au blocage, par contre nous soutenons toutes les manifestations citoyennes qui visent à dire stop à Emmanuel Macron, afin qu'il comprenne que cette taxation est abusive et totalement injuste", a déclaré vendredi la porte-parole des Républicains Laurence Sailliet sur Cnews.

Elle a rappelé que son parti a "demandé officiellement" au gouvernement d'annuler la prochaine hausse de cette taxation du diesel qui est prévue au 1er janvier.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.