Accéder au contenu principal

La Nouvelle-Calédonie dit "non" à l'indépendance avec plus de 56 % des voix

La Nouvelle-Calédonie a fait le choix, le 4 novembre, de rester française.
La Nouvelle-Calédonie a fait le choix, le 4 novembre, de rester française. Theo Rouby, AFP

La Nouvelle-Calédonie a fait le choix de rester dans le giron français au terme d'un référendum d'autodétermination historique. Le "non" l'a emporté avec 56,4 % des voix. La participation a été massive, avec plus de 80 % de votants.

PUBLICITÉ

• Le non à l'indépendance l'a emporté, dimanche, en Nouvelle-Calédonie avec 56,4 % des voix contre 43,6 % pour le oui, consacrant selon le président Macron une "marque de confiance dans la République".

• Le score du non se situe cependant très en deçà de ce que les sondages prévoyaient (de 63 à 75 %).

• Fort de ce résultat supérieur à leurs attentes, les indépendantistes ont aussitôt réaffirmé leur volonté d'aller jusqu'au bout de l'accord de Nouméa (1998) et de demander l'organisation de deux autres référendum dans les quatre ans à venir, comme prévus par l'accord.

• La participation a été massive, avec 80,63 % de votants.

• Le Premier ministre, Édouard Philippe, et la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, sont attendus sur place lundi.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.