Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

Alexandria Ocasio-Cortez, le nouveau visage de la gauche américaine au Congrès

Alexandra Ocasio-Cortez a été élue mardi 6 novembre à la Chambre des représentats dans une circonscription de New York.
Alexandra Ocasio-Cortez a été élue mardi 6 novembre à la Chambre des représentats dans une circonscription de New York. Reuters
3 mn

Elle pourrait bien devenir l'égérie des anti-Trump au Congrès. Alexandria Ocasio-Cortez est devenue la plus jeune élue à la Chambre des représentants, et porte avec elle les espoirs de l'aile gauche du parti démocrate.

Publicité

Une nouvelle génération d'élues arrive au Congrès américain. Jeune, elle n'a que 29 ans, hispanique, charismatique, Alexandria Ocasio-Cortez se pose comme la nouvelle égérie d'une vague de femmes et de minorités qui tirent le parti démocrate vers la gauche. Elle a été élue mardi 6 novembre plus jeune membre du Congrès lors des midterms.

>> À lire : le socialisme fait une percée aux États-Unis pour les élections de mi-mandat

Alexandria Ocasio-Cortez, qui avait causé la surprise en juin en remportant une primaire démocrate face à un poids-lourd du Congrès, Joe Crowley, a battu largement son adversaire républicain Anthony Pappas, 72 ans, dans une circonscription new-yorkaise à cheval entre le Queens et le Bronx, acquise aux démocrates.

Originaire du Bronx, cette ancienne serveuse, ex-bénévole pour la campagne présidentielle du sénateur Bernie Sanders, a promis de se faire la porte-voix des "petites gens" au Congrès. Elle compte y défendre des causes chères à l'aile gauche du parti démocrate, comme une couverture santé pour tous, des universités publiques gratuites, et le droit à des logements abordables.

Espoir

La jeune femme a fait campagne en rejetant les contributions des grands donateurs démocrates et des grandes entreprises, coupables selon elle d'avoir rompu avec les préoccupations des classes moyennes.

Sa victoire aux primaires avait donné espoir à de nombreux autres candidats à la gauche du parti démocrate, surtout des femmes et des représentants des minorités, qui espéraient pouvoir répéter son exploit.

La plus jeune membre du Congrès jusqu'ici était une autre New-Yorkaise, la républicaine Elise Stefanik, élue pour la première fois à la Chambre des représentants en 2014 alors qu'elle avait 30 ans.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.