Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Mouvement des "gilets jaunes" : le carburant des extrêmes ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Jean-Claude Juncker : "Nous entretenons des relations difficiles avec l’administration Trump"

En savoir plus

FOCUS

23 millions de candidats, 127 000 postes : Indian Railways recrute !

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Enrico Letta : "Aucun accord de Brexit ne peut réunir une majorité au Parlement britannique"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

François Durpaire et nos ancêtres pas si Gaulois

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Manou Gallo, un nouvel album groove et funk à la sauce ivoirienne

En savoir plus

Pas 2 Quartier

Lille: Ryad le jardinier, le bio au quartier

En savoir plus

L’invité du jour

Riad Sattouf : "La BD est le moyen d'expression le plus puissant"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Daniel Kretinsky, le milliardaire tchèque à l'assaut de la presse française

En savoir plus

SPORT

Ligue des champions : l'OL à nouveau frustré, le Real et City cartonnent

© Jeff Pachoud, AFP | L'Olympique Lyonnais a laissé passer une opportunité énorme devant son public, mercredi 7 novembre 2018.

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 08/11/2018

Énorme déception mercredi pour l'OL, qui menait de deux buts face à Hoffenheim, à 11 contre 10, avant de se faire rejoindre par le club allemand. Un nul qui n'hypothèque pas son avenir européen, même s'il s'annonçait radieux en cas de victoire.

Les désillusions se multiplient pour le football français sur les pelouses européennes. Frustré il y a deux semaines sur la pelouse d'Hoffenheim, l'Olympique Lyonnais connu exactement la même mésaventure, mercredi 7 novembre, face à son adversaire allemand. Un résultat nul une nouvelle fois concédé dans les arrêts de jeu (2-2), qui a plombé la soirée des Gones alors qu'ils étaient tout proches d'une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions.

Au Parc OL, les hommes de Bruno Genesio avaient pourtant parfaitement entamé leur quatrième rendez-vous de la saison en C1 en faisant le break dès la demi-heure de jeu. Après l'ouverture du score de Fekir (1-0, 19e), c'est Ndombélé qui s'était chargé de donner un peu plus d'air aux siens en doublant la mise (2-0, 28e). Une marge virtuellement amplifiée après la pause puisque Nuhu, côté allemand, rejoignait prématurément les vestiaires (51e).

Mais même à 10, Hoffenheim a trouvé les ressources pour revenir au score, juste après l'heure de jeu, par Kramaric (2-1, 65e). Mis sous pression, les Lyonnais ont eu l'opportunité de reprendre le large à plusieurs reprises, mais ce sont finalement les visiteurs qui ont eu le dernier mot, arrachant un résultat nul par Kaderabek dans les derniers instants (2-2, 90e+2). D'autant plus dommageable que l'OL, en cas de succès, n'aurait eu besoin que d'un nul lors des deux dernières journées pour voir l'Europe au printemps.

Des huitièmes de finale qui, eux, ne sont en revanche plus un objectif pour Manchester City, déjà assuré d'y participer à 99 %. Les Citizens ont signé le carton du soir face au Chakhtior Donetsk (6-0), prochain adversaire de l'OL.

Manchester United renverse la Juve

Si les supporters des Skyblues se féliciteront de ce succès sans grand suspense, leurs homologues de Manchester United devraient repartir de Turin avec le palpitant à bloc. Largement dominés par une Juventus très inspirée, ils se sont offerts le hold-up de la soirée en arrachant un improbable succès dans les cinq dernières minutes, sur un coup franc de Mata et un but contre son camp de Sandro (1-2). Deux réalisations qui ont totalement relancé la course à la qualification dans le groupe H, puisque le FC Valence a logiquement dominé les Young Boys Berne (3-1). Le club espagnol n'est qu'à deux longueurs de United, lui-même deux points derrière la Vieille Dame.

Moins de suspense mais beaucoup de buts aussi dans le groupe G, où les deux co-leaders ont pris le large au classement. L'AS Roma est allé s'imposer sur la pelouse du CSKA Moscou (1-2) et reste en lutte pour la première place avec le Real Madrid, auteur de l'autre carton du jour à Plzen (0-5). Un succès rassurant pour des Merengue pas au mieux en Liga, et qui a notamment vu Karim Benzema signer un doublé et dépasser les 200 buts sous le maillot madrilène.

Enfin, dans le groupe E, la logique a elle aussi été respectée. Le Bayern Munich, porté par un doublé de Lewandowski, a amplifié son avance en tête de la poule, puisque Benfica et l'Ajax Amsterdam se sont neutralisés à Lisbonne (1-1). Un résultat qui offre aux Bavarois une avance de six points sur le premier non qualifié. Ce même écart décisif ou presque dont aurait bénéficié l'Olympique Lyonnais s'il n'avait pas une nouvelle fois craqué dans les ultimes instants de son match. Frustrant, à l'image de la saison des représentants français engagés depuis le mois d'août sur les compétitions européennes.
 

Première publication : 07/11/2018

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : le PSG relancé dans la douleur face à Naples, Monaco humilié

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Coupes européennes : bérézina historique pour les clubs français

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : l'OL frustré à Hoffenheim, la Juve plombe Manchester United

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)