Accéder au contenu principal
SESSIONLAB

SessionLab #6 : écoutez Ibeyi pour une interview et un titre en audio 3D

Naomi et Lisa-Kaindé Diaz, du groupe Ibeyi, au Mucem de Marseille
Naomi et Lisa-Kaindé Diaz, du groupe Ibeyi, au Mucem de Marseille SessionLab

On a rencontré les sœurs Ibeyi avant leur concert à Marseille pour Fiesta des Suds. L’occasion d’évoquer l’héritage musical transmis par leur père, Miguel Anga Diaz, mais aussi leurs collaborations avec Beyoncé, Orelsan ou Chilly Gonzales.

PUBLICITÉ

À la fin de l’été 2014, le titre "River" du groupe Ibeyi, et son clip tout aussi fort, n’avait laissé personne insensible. Depuis, les jumelles franco-cubaines Lisa-Kaindé et Naomi Diaz ont dévoilé toute la richesse de leurs univers musical au gré des albums "Ibeyi" et "Ash".

Pour France 24 Découvertes, celles qui ont grandi entre Cuba et la France égrènent les artistes qui ont bercé leur enfance, de George Brassens et Claire Diterzi à Meshell Ndegeocello et Nina Simone, en passant par Chucho Valdés et Pablo Milanés. Sans oublier leur papa Miguel Anga Diaz, percussionniste de génie d’origine yoruba. "Il nous a transmis la force de la transmission et l’importance de la générosité. Il était prof de musique et il adorait donner son savoir à ses élèves", se souviennent-elles.

L’interview d’Ibeyi en intégralité en audio 3D :

Aujourd’hui, ce riche héritage musical résonne dans leurs titres et dans les choix de collaborations qu’elles font. Les sœurs Ibeyi ont enregistré "Notes pour trop tard" avec Orelsan dont elles louent la sincérité : "Il y a cet espèce de rôle qui s’est installé dans le rap où il faut être fort ou masculin. Mais lui il est vraiment lui, il n’y a pas de personnage." Elles ont aussi invité le producteur et pianiste Chilly Gonzales sur "When Will I Learn" après l’avoir croisé lors d’une émission de radio qui s’est finie en bœuf.

Après une apparition dans le film de l’album "Lemonade" de Beyoncé, Lisa-Kaindé et Naomi ont rendu hommage à une autre femme forte, Michelle Obama. Dans "No Man Is Big Enough", elles ont obtenu le droit de sampler un extrait de discours "d’une femme qui parle aux femmes" : "C’est encore une fois cette idée de transmission. Elle y dit que, par force de caractère et de travail, une femme peut devenir ce qu’elle-même est devenue."

Le titre "Lost in my mind" d’Ibeyi, mixé en son 3D ou binaural, à écouter au casque pour profiter au mieux de l'expérience :

- Cette SessionLab a été enregistrée lors du festival Fiesta des Suds 2018, à Marseille.

Retrouvez tous les contenus de F24 Découvertes sur Facebook et Twitter. Et suivez RFI Labo sur Facebook.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.