Accéder au contenu principal

Au moins neuf morts dans les incendies qui ravagent la Californie

Une habitation en flammes à Thousand Oaks, en Californie, le 9 novembre 2018.
Une habitation en flammes à Thousand Oaks, en Californie, le 9 novembre 2018. Eric Thayer, Reuters

Le nouvel incendie qui touche le nord de la Californie a fait au moins neuf morts et des blessés, a annoncé, vendredi soir, un responsable local. Au sud, un autre foyer menace Malibu.

PUBLICITÉ

Au moins neuf personnes sont mortes dans un violent incendie qui faisait rage vendredi 9 novembre dans le nord de la Californie tandis que plus au sud, la célèbre station balnéaire de Malibu était menacée par un autre foyer qui se propageait rapidement. "C'est mon triste devoir de confirmer que nous avons maintenant un total de neuf morts", a déclaré vendredi soir Korey Honea, le shérif du comté de Butte.

Les hommes du shérif ont découvert jeudi cinq victimes dans la ville de Paradise, au nord de la capitale Sacramento, dont les 26 000 habitants avaient tous reçu l'ordre d'évacuer. Quatre victimes étaient dans leurs véhicules et une autre était sur le sol, tout près. "En raison de leurs brûlures, ces personnes qui tentaient de s'enfuir n'ont pas pu être immédiatement identifiées", ont précisé vendredi les services du shérif. Trois morts ont été découverts vendredi à l'extérieur d'une maison et un autre à son domicile. Des dizaines d'autres personnes étaient portées disparues.

L'incendie baptisé "Campfire" s'est déclaré jeudi dans la matinée. Alimenté par des vents violents, il s'est propagé dès l'aube à une très grande vitesse, couvrant la ville d'épaisses fumées et de cendres. Des dizaines de maisons ont été détruites, ainsi qu'un hôpital, une station-service, de nombreux véhicules et plusieurs restaurants. Du Blackbear Diner, il ne restait ainsi plus que l'enseigne "Welcome to Bearadise", a constaté sur place un photographe de l'AFP.

Jeudi soir, "Campfire" avait déjà ravagé plus de 80 kilomètres carrés. Des dizaines de milliers de personnes de Paradise, Magalia, Concow, Butte Valley et Butte Creek Canyon ont reçu un ordre d'évacuation.

"Ce sinistre est très dangereux, s'il vous plaît, évacuez les lieux si on vous le demande", a tweeté le département californien pour les forêts et la protection contre les incendies, Cal Fire.

À près de 600 km plus au sud, près de Los Angeles, la ville de Malibu était en état d'alerte en raison d'un violent incendie qui avait démarré la veille à une vingtaine de kilomètres au nord. Quelque 75 000 habitants sont soumis à des ordres d'évacuation face à la menace du "Woolsey Fire", qui a déjà consumé une quarantaine de kilomètres carrés de terrain. Les évacuations concernent le nord de la station balnéaire, célèbre pour ses plages de sable blanc.

L'incendie s'était déclaré près de la ville de Thousand Oaks, où un ancien soldat a ouvert le feu mercredi soir dans un bar, tuant douze personnes avant de se suicider. Les secours d'urgence ont ainsi dû faire face aux deux incidents à quelques heures d'intervalle.

Un autre incendie, "Hill Fire", a brûlé près de 24 kilomètres carrés de terrain à l'ouest de Thousand Oaks, mais son activité diminuait vendredi, selon les pompiers.

La Californie a été frappée depuis la fin de l'année 2017 par de nombreux incendies particulièrement violents, qui ont fait plus d'une dizaine de morts

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.