Accéder au contenu principal

Macron partisan d'une armée européenne ? "Très insultant", juge Trump

Donald Trump et son épouse débarquant d'Air Force One vendredi 9 novembre à l'aéroport d'Orly.
Donald Trump et son épouse débarquant d'Air Force One vendredi 9 novembre à l'aéroport d'Orly. Carlos Barria, Reuters

Le président américain Donald Trump a jugé "très insultant" vendredi que son homologue français Emmanuel Macron ait proposé la création d'une armée européenne pour que la défense de l'UE ne dépende pas des États-Unis.

PUBLICITÉ

À peine arrivé à Paris vendredi 9 novembre, le président américain Donald Trump a dénoncé sur Twitter les propos "très insultants" de son homologue français Emmanuel Macron sur la création d'une armée européenne.

"Le président Macron vient de suggérer que l'Europe construise sa propre armée pour se protéger contre les États-Unis, la Chine et la Russie", a tweeté Donald Trump au moment même où Air Force One atterrissait près de Paris. "Très insultant, mais peut-être que l'Europe devrait d'abord payer sa part à l'OTAN que les États-Unis subventionnent largement !", a ajouté le président américain.

Mardi 6 novembre, sur Europe 1, Emmanuel Macron avait, en effet, estimé que l'Europe ne pourrait pas se défendre sans "une vraie armée européenne". "On ne protégera pas les Européens si on ne décide pas d’avoir une vraie armée européenne" avait-il plaidé. "Face à la Russie qui est à nos frontières et qui a montré qu’elle pouvait être menaçante (…), on doit avoir une Europe qui se défend davantage seule, sans dépendre seulement des États-Unis et de manière plus souveraine", avait poursuivi le président français.

Emmanuel Macron avait aussi appelé à "nous protéger à l’égard de la Chine, de la Russie et même des États-Unis d’Amérique". En évoquant la décision américaine de se retirer d’un traité de désarmement nucléaire datant des années 1980, il avait lancé : "Qui en est la victime principale ? L’Europe et sa sécurité."

La création d'une armée européenne est un serpent de mer évoqué depuis plus de soixante ans et qui n'a jusqu'alors jamais abouti.

Dimanche, Donald Trump participera, en présence d'au moins 60 chefs d'État, à une cérémonie au pied de l'Arc de Triomphe au cours de laquelle Emmanuel Macron prononcera un discours pour commémorer les 100 ans de l'armistice de 1918.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.