Accéder au contenu principal
L'ENTRETIEN

Antonio Guterres et Audrey Azoulay sondent les futurs défis à la paix

France 24

Dans un entretien accordé à France 24, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, et la directrice générale de l'Unesco, Audrey Azoulay, ont abordé les défis actuels pour les organisations multilatérales. Pour Antonio Guterres, celles-ci font "face à des défis qui sont nouveaux. Nous avons des institutions et des mentalités qui sont encore du XXe siècle. Il faut que les organisations multilatérales puissent s'adapter aux défis du XXIe siècle".

PUBLICITÉ

Pour Audrey Azoulay, directrice générale de l'Unesco, "aucun défi [du monde contemporain] ne peut être résolu durablement sans éducation, sans dialogue des scientifiques, sans travail sur les patrimoines… Et sur tous ces sujets-là, l’Unesco a un rôle central à jouer, pour accompagner les États, faire entrer le dialogue avec la société civile et préparer un avenir plus humain".

Le secrétaire général de l'ONU et la directrice générale de l'Unesco sont aussi revenus sur la situation au Yémen. "C'est une guerre qui ne sert à personne, c'est une guerre où tout le monde perd. C'est une guerre aux conséquence humanitaires dévastatrices", affirme Antonio Guterres. Et d'ajouter : "Il est essentiel d'arrêter les combats, je crois que c'est essentiel de commencer un véritable dialogue politique".

Le chef de l'ONU est aussi revenu sur les derniers incidents dans la bande de Gaza, évoquant "une situation extrêmement préoccupante". "La souffrance du peuple de Gaza est inimaginable", a-t-il ajouté.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.