Accéder au contenu principal

Route du Rhum : le vieux loup de mer Francis Joyon l'emporte face au jeune François Gabart

Francis Joyon, sur Idec Sport, le 11 novembre 2018, devant la Guadeloupe avant de franchir la ligne d'arrivée de la Route du Rhum.
Francis Joyon, sur Idec Sport, le 11 novembre 2018, devant la Guadeloupe avant de franchir la ligne d'arrivée de la Route du Rhum. Loïc Venance, AFP

À 62 ans, Francis Joyon a remporté pour la première fois en sept participations, dans la nuit de dimanche à lundi, la Route du Rhum, en établissant par la même occasion un nouveau record de rapidité.

PUBLICITÉ

De la pure folie ! Jamais une victoire ne s'était jouée dans un finish aussi serré depuis quarante ans et onze édition. À 62 ans, Francis Joyon a remporté, dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 novembre, la Route du Rhum au terme d'un corps à corps grandiose avec le jeune François Gabart, 35 ans.

Denis Horeau, ancien directeur de course du Vendée Globe

La septième a été la bonne ! Depuis sa première participation en 1990, Francis Joyon n'avait jamais réussi à s'imposer sur la Route du Rhum.

Mais, 2018 aura définitivement été son année. En arrivant à 23 h 21, à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe (4 h 21 en métropole, 3 h 21 GMT) au terme de 7 jours, 14 heures, 21 minutes et 47 secondes passés en mer, le navigateur a établi un nouveau record (le précédent était détenu par Loïck Peyron en 2014, 7 j 15 h 8 min 32 sec).

"C'était vraiment une course extraordinaire. Le fait de 'tactiquer' avec François [Gabart], c'était vraiment passionnant", a déclaré Joyon après avoir arrosé la foule très nombreuse sur les pontons, et avoir esquissé quelques pas de danse.

Gabart, qui a tenu la tête pendant la quasi totalité des sept jours de cette traversée de l'Atlantique en solitaire, a fini deuxième. Avec seulement 7 minutes et 8 secondes de retard sur Joyon, à la barre d'un bateau sérieusement endommagé par les tempêtes qui se sont enchaînées lors de la traversée, le navigater de 35 ans avait tu ces avaries jusqu'à dimanche.

Gérard Petipas : "Joyon est un marin avec un sens de la mer extraordinaire"

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.