Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Qui va nous débarasser de cette terrible Première ministre ?"

Dans la presse ce vendredi matin : une bonne dose de Brexit, des immeubles vétustes à Marseille et une affaire de fichage ethnique qui met à mal la défense du PSG.

Publicité

<span><span>Le + </span></span>: Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre <span><span>i</span></span><span>Phone</span> ou sur <span>tout autre mobile</span>. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur <span>Facebook</span>

La presse évoque largement, ce vendredi 16 novembre, le projet d'accord sur le Brexit.

Et notamment avec cet éditorial au vitriol contre Theresa May du quotidien britannique The Telegraph, qui se demande "qui va nous débarrasser de ce terrible Première ministre". Et de conclure : "N’importe qui serait un meilleur dirigeant pour le parti conservateur que Theresa May."

Il est aussi question de l'affaire Kashoggi, à la une d'Al Arab. Le quotidien émirati revient sur les révélations du procureur général saoudien qui a demandé la peine de mort pour cinq accusés dans cette affaire. Il pointe du doigt la responsabilité du Qatar, qui tenterait d’accuser et de discréditer le prince Mohammed ben Salmane. Des méthodes, conclut Al Arab, digne de l’Union Soviétique

En France, Marseille est à la Une. Libération lui consacre un cahier spécial suite à l’effondrement de plusieurs immeubles d’habitations le 5 novembre. Mercredi dernier, une marche de contestation avait rassemblé 10 000 personnes dans la cité phocéenne.

Dans son éditorial, le quotidien pointe du doigt les responsables politiques marseillais : "L’effondrement meurtrier du quartier de Noailles sonne le glas d’une construction politique aussi vétuste que les immeubles négligés par la mairie."

Enfin, L’Équipe nous livre une nouvelle information sur le fichage ethnique au PSG. Les journalistes du quotidien sportif se sont procurés des documents démontrant que ce fichage avait lieu au niveau de la détection en Ile-de-France. La technique de sélection avait été révélée par plusieurs médias dont Mediapart la semaine dernière. Dans un premier temps le club s’était défendu, affirmant que ce fichage n’avait eu lieu qu’en province à l’initiative d’un ancien salarié du club, Marc Westerloppe. Les nouvelles révélations mettent à mal la défense du club parisien dans cette affaire.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française(du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale(du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.