Accéder au contenu principal

Deschamps: "Nos insuffisances ont été criantes"

Didier Deschamps (d) et son assistant Guy Stephan lors de la défaite 2-0 face aux Pays-Bas à Rotterdam en Ligue des nations le 16 novembre 2018
Didier Deschamps (d) et son assistant Guy Stephan lors de la défaite 2-0 face aux Pays-Bas à Rotterdam en Ligue des nations le 16 novembre 2018 Didier Deschamps (d) et son assistant Guy Stephan lors de la défaite 2-0 face aux Pays-Bas à Rotterdam en Ligue des nations le 16 novembre 2018 AFP
PUBLICITÉ

Rotterdam (Pays-Bas) (AFP)

"Nos insuffisances ont été criantes", a convenu le sélectionneur français Didier Deschamps, après la sèche défaite des Bleus aux Pays-Bas (2-0) vendredi en Ligue des nations.

Q: Est-ce un rappel à l'ordre pour les champions du monde ?

R: "C'est une défaite logique face à une très belle équipe des Pays-Bas qui a mis beaucoup d'intensité, de qualité. Nous, on a eu des manques, donc le contraste a été encore plus important. Ca fait mal, on s'était habitué depuis une bonne période à avoir de bons résultats, surtout des victoires. Notre objectif, vous le savez, c'était d'assurer cette première place, ca n'a pas été le cas. Ca ne dépend plus de nous. On verra ce qu'il se passe lundi soir (lors d'Allemagne-Pays-Bas), mais je tiens à féliciter cette équipe des Pays-Bas qui a livré un très grand match".

Q: Les absences ont-elles beaucoup pesé ?

R: "Je préfère avoir tout le monde à disposition, mais je ne vais pas trouver d'excuses. Les joueurs qui sont là, je les ai choisis. La confiance est là. Mais entre ce qu'on prévoit et ce qu'il se passe sur le terrain... On a été mis en grande difficulté, on a eu beaucoup de déchets techniques aussi. Ajoutez à cela l'engagement supérieur chez eux. On a eu peu de situations et heureusement qu'Hugo (Lloris) a fait des parades décisives, car ça aurait pu plus mal se passer encore".

Q: Peut-on parler d'une décompression post-Mondial ?

R: "Non, pas de décompression. Il y a un après Coupe du monde pour tout le monde. C'est une période difficile pour nous, sur le plan individuel peut-être aussi, mais je ne veux pas me servir de ça comme excuse avec des blessés. Avec les joueurs qui sont là, on doit être capable de faire mieux".

Q: Avez-vous pu vous adresser aux joueurs à chaud ?

R: "Je parle toujours à chaud, mais je ne vais pas vous dire ce que j'ai dit. Nos insuffisances ont été criantes ce soir. On n'a pas mis assez (d'ingrédients) pour espérer obtenir un bon résultat, le constat est évident..."

Q: Avez-vous été surpris par les Pays-Bas ?

R: "Pas surpris, je sais qu'ils sont dans une bonne progression. Déjà au match aller, on avait eu une fin de match difficile. Ils sortent d'une très grande performance contre l'Allemagne et ils ont confirmé encore en faisant un bon match contre la Belgique".

Q: Steven Nzonzi a été en difficulté. Qu'allez-vous lui dire pour rebondir ?

R: "Je n'ai pas un message particulier pour Steven, il fait partie d'un collectif. Dans l'ensemble, on a été en-dessous de qu'on est capable de faire. La prestation de l'ensemble de l'équipe est insuffisante pour espérer obtenir un résultat positif".

Propos recueillis en conférence de presse

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.