Accéder au contenu principal

Brexit : critiquée à Londres, Theresa May retourne à Bruxelles

Un conseil européen extraordinaire doit se tenir le 25 novembre afin d'entériner le projet d'accord de retrait du Royaume-Uni.
Un conseil européen extraordinaire doit se tenir le 25 novembre afin d'entériner le projet d'accord de retrait du Royaume-Uni. Henry Nicholls, Reuters

La chef du gouvernement britannique se rend mercredi à Bruxelles pour rencontrer le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, dans le cadre des discussions sur l'avenir des relations entre l'UE et le Royaume-Uni après le Brexit.

PUBLICITÉ

La Première ministre britannique Theresa May est attendue, mercredi 21 novembre, à Bruxelles pour régler les derniers points en suspens du divorce du Royaume-Uni avec l'UE, à moins de cinq mois du Brexit.

Cible d'une fronde dans sa majorité pour sa gestion du dossier, Theresa May sera reçue à 17h30 par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, en amont du sommet spécial qui réunira dimanche les dirigeants des pays de l'UE.

Jean-Claude Juncker et Theresa May discuteront du "cadre de la relation future" entre Londres et l'UE, qui doit encore faire l'objet d'un accord entre les deux parties pour mettre fin à des négociations d'une complexité inédite entamées en juin 2017.

L'accord déjà conclu la semaine dernière par les équipes de négociation portait, lui, sur le projet de "traité de retrait" du Royaume-Uni, un texte de près de 600 pages, qui détricote les liens noués pendant plus de 40 ans d'adhésion du Royaume-Uni.

Ce texte règle notamment la question de la facture que devra verser Londres à l'UE, sans la chiffrer, et prévoit une solution controversée pour éviter en dernier recours le retour d'une frontière physique entre l'Irlande et l'Irlande du Nord.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.