Accéder au contenu principal

En Algérie, la colère des familles de migrants disparus au large de la Sardaigne

Les familles des migrants algériens expriment leur colère et leur désarroi à Alger.
Les familles des migrants algériens expriment leur colère et leur désarroi à Alger. Capture d'écran France 24

Depuis la disparition, vendredi, de huit migrants et le décès de deux autres au large de la Sardaigne, leurs familles établies en Algérie exigent une intensification des recherches et le rapatriement des corps.

PUBLICITÉ

Huit des 13 personnes présentes à bord d'un bateau en bois tombé en panne, jeudi 22 novembre à un kilomètre au large de la Sardaigne, sont portées disparues. Les corps de deux migrants ont également été découverts le 17 novembre, selon les gardes-côtes italiens.

"Les (trois) migrants survivants ont raconté qu'après la panne de leur moteur à environ un kilomètre de l'île du Toro, 10 des 13 occupants avaient sauté à l'eau pour nager jusqu'à la côte", ont indiqué les gardes-côtes dans un communiqué.

Des bateaux et des hélicoptères ont été mobilisés pour retrouver les disparus.

Mais les familles ont exprimé depuis Alger leur colère et leur désarroi au micro de France 24. Elles estiment que les opérations de recherche devraient être intensifiées et que les corps découverts devraient être rapatriés au plus vite en Algérie.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.