Accéder au contenu principal

Coupe Davis 2018 : Coric mate Chardy, la Croatie prend les devants

Jérémy Chardy a laissé filer le premier point de la finale.
Jérémy Chardy a laissé filer le premier point de la finale. Philippe Huguen, AFP

Débuts manqués pour les Bleus en finale de la Coupe Davis 2018. Le Français Jérémy Chardy s'est incliné face au Croate Borna Coric en trois manches (6-2, 7-5, 6-4), laissant à la Croatie l'opportunité de prendre les devants, avant Tsonga-Cilic.

Publicité

Le pari de Yannick Noah était osé, il a viré au fiasco. En décidant d'aligner Jérémy Chardy face à Borna Coric, en ouverture de la finale de Coupe Davis France-Croatie, le capitaine des Bleus avait fait le choix de privilégier la fraîcheur et la forme du moment au pragmatisme du classement ATP. Lucas Pouille, principale victime de ce coup de poker, a constaté, comme l'ensemble du clan français, que la marche était finalement bien trop haute pour le 40e joueur mondial.

À l'exception d'un début de deuxième set plutôt équilibré, Chardy n'est jamais parvenu à faire illusion. La faute, surtout, à une entame de match catastrophique. Breaké d'entrée au terme d'un premier jeu marathon (12 minutes), le Palois a encaissé quatorze points consécutifs et laissé filer son adversaire au score (4-0).

Dominé sans partage

Face au 13e joueur mondial, le Français a laissé passer l'orage et redressé un peu la barre dans la foulée, en tenant ses sept mises en jeu suivantes. Tout en concédant logiquement la première manche (6-2) et faisant ensuite la course en tête dans la suivante (5-4).

Mais même s'il a par deux fois eu l'occasion de prendre le service de Coric dans ce set très accroché, il a fini par craquer dans le "money time" (7-5) face à un Croate particulièrement inspiré (16 coups droits gagnants). Une dynamique que Chardy n'a jamais réussi à inverser ensuite. Sevré d'opportunités, dominé dans l'échange, il a fini par s'incliner en trois sets (6-2, 7-5, 6-4) et un peu plus de deux heures de jeu.

Une défaite inaugurale qui place d'emblée l'équipe de France de Coupe Davis dos au mur, d'autant que Jo-Wilfried Tsonga, qui entre en lice en fin d'après-midi, aura lui aussi fort à faire face à Marin Cilic, numéro un croate et 7e joueur mondial.
 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.