Accéder au contenu principal

Copa Libertadores : la ville de Gênes propose d'accueillir la finale Boca - River

La date de la finale retour de la Copa Libertadores n'a toujours pas été définie.
La date de la finale retour de la Copa Libertadores n'a toujours pas été définie. Alejandro Pagni, AFP

La ville de Gênes (Italie) s'est proposée pour accueillir la finale retour de la Copa Libertadores, reportée à la suite de graves incidents. Les deux clubs en lice, Boca et River, avaient été fondés il y a plus d'un siècle par des immigrants génois.

PUBLICITÉ

La ville italienne de Gênes a proposé, lundi 26 novembre dans un courrier envoyé aux présidents de River Plate et de Boca Juniors, d'accueillir la finale retour de Copa Libertadores, reportée en raison de graves incidents ce week-end, au nom du "lien profond" qui unit les deux clubs argentins et la ville italienne.

"Chers présidents, notre ville, proche de Buenos Aires de façon historique, culturelle et sportive, ressent un lien très profond avec vos deux prestigieux clubs, fondés par nos compatriotes émigrés d'Italie en Argentine au début des années 1900 et qui sont aujourd'hui jumelés avec nos deux équipes, le Genoa et la Sampdoria", écrit l'adjoint au maire chargé des sports, Stefano Anzalone, dans un courrier reproduit par les médias italiens.

"Je suis heureux de vous faire savoir que notre ville est honorée de se rendre disponible pour accueillir ce match important et prestigieux de finale de Libertadores, derby de la capitale argentine", poursuit-il.

Cité sur le site Internet de la municipalité de Gênes, Stefano Anzalone estime que, "par certains aspects", Gênes est "la première maison" de Boca et River.

"Renouer le lien"

"Ce serait également une occasion supplémentaire de donner une visibilité internationale à Gênes dans cette période de difficulté et de renouer le lien d'amitié profond qui nous unit historiquement à ces clubs", a-t-il ajouté.

Gênes a été frappé au mois d'août par le dramatique effondrement d'un pont autoroutier qui a fait 43 morts.

La finale retour de Copa Libertadores entre Boca Juniors et River Plate (2-2 à l'aller) a été reportée dimanche à une date qui reste à définir, après de graves incidents samedi.

Deux heures avant le match, le car qui transportait l'équipe de Boca Juniors, escorté par des motards de la police, a ainsi été la cible de jets de pierres et de gaz lacrymogènes, alors qu'il se trouvait à environ un kilomètre du stade Monumental.

Plusieurs vitres ont volé en éclats et le gaz irritant a pénétré dans le véhicule. Le capitaine de Boca a été légèrement blessé à un bras et à l'œil gauche.

Mardi, le président de la Confédération sud-américaine de football, Alejandro Dominguez, recevra au siège de la Conmebol à Asuncion les présidents de Boca, Daniel Angelici, et de River, Rodolfo D'Onofrio, pour définir la date de la rencontre.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.