Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Gilets jaunes" : "Si Macron recule, il sera comparé à Hollande"

France 24

Dans la presse, ce lundi 26 novembre, des révélations sur les carences mondiales du contrôle des implants médicaux, des élections à Taïwan, les "Gilets jaunes" vus de l'étranger, et un quiz pour les Miss (mais les garçons peuvent jouer aussi).

PUBLICITÉ

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

Dans la presse, ce matin, ces révélations du Consortium international des journalistes d’investigation, qui a enquêté sur les carences du contrôle des implants médicaux au niveau mondial.

Plus de 250 journalistes et 59 médias, dont le journal français Le Monde, révèlent les défaillances du contrôle de ces dispositifs médicaux. Ceux-ci ont causé la mort de 82 000 personnes et fait plus d’1,5 million de blessés rien qu’aux États-Unis, ces dix dernières années. Parmi les implants les plus souvent mis en cause, le journal évoque notamment des milliers de cas impliquant des pompes à insuline, des pacemakers ou des prothèses de hanche. Ces implants défectueux sont mis sur le marché grâce à l’absence de contrôle réel de la part des autorités sanitaires, y compris en Europe, où Le Monde affirme que ces appareils bénéficient facilement du certificat de "conformité européenne". D'après le journal, l'enquête aurait commencé il y a deux ans après qu’une journaliste néerlandaise a réussi à faire homologuer un filet de mandarines... en tant qu’implant vaginal.

Dans la presse également, la déroute, samedi, aux élections locales, du parti indépendantiste taïwanais face au parti favorable au rapprochement avec la Chine. D’après The Taipei Times, la gifle subie par le Parti progressiste démocratique de la présidente de Taïwan Tsai Ing-wen a été telle, que celle-ci a été contrainte de démissionner de la tête de son parti. Une "débâcle" assortie d’un retour spectaculaire du Kuomintang, favorable, lui, à des liens étroits avec la Chine, que le journal décrit comme une double "surprise". Selon le quotidien taïwanais, les électeurs auraient surtout fait part de leur mécontentement face à la situation économique de l’île, dans l’espoir que le Kuomintang, qui a pourtant gouverné de 2008 à 2016, sera synonyme de changement. Le grand gagnant des élections de ce week-end à Taiwan ? La Chine, selon la chaîne de télé américaine CNBC, qui confirme que les électeurs taïwanais se sont davantage prononcés sur l’économie que sur les relations avec Pékin, mais précise que la Chine est soupçonnée par les spécialistes de la région d’avoir tenté d’influencer ces élections en exerçant des pressions économiques sur le gouvernement de Tsa Ing-wen, notamment en décourageant le tourisme. Le magazine Time attribue quant à lui le refus des Taïwanais d’approuver le mariage homosexuel, qui faisait également l’objet d’un référendum, samedi, à l’emprise des conservateurs, et notamment des groupes chrétiens, sur la société taïwanaise.

En France, les "Gilets jaunes" poursuivent leur mouvement, observé de près par la presse étrangère. Les violences qui ont émaillé les manifestations de samedi, à Paris, sur les Champs-Élysées, font la une encore, lundi matin, du journal Der Standard, après avoir fait celle de plusieurs journaux étrangers, dimanche. Le quotidien autrichien évoque "le bras de fer" entre les Gilets jaunes et le gouvernement, et a visiblement été secoué par certaines images : "La plus belle avenue du monde, comme les Français l’appellent, n’était pas belle à voir", dimanche matin, écrit Der Standard, plus sensible à l’esthétique urbaine, semble-t-il, qu’aux revendications des manifestants. Serait-ce ce qu'on appelle en allemand la "Schadenfreude", la joie qu'on ressent parfois devant les malheurs d’autrui ? Au Royaume-Uni, The Times met déjà en garde Emmanuel Macron contre la tentation de lâcher trop de lest : "En se rendant aux Gilets jaunes, Emmanuel Macron risque de se retrouver comparé à celui auquel il aimerait le moins qu’on le compare : François Hollande", prévient le journal.

Un peu de culture, avant de nous quitter. Figurez-vous que le Huffington Post a mis la main sur le questionnaire de culture générale envoyé aux candidates de Miss France, et contrairement à ce que pourraient croire certains mauvais esprits, ce n’est pas si facile. Exemple : quel est le plus grand département de France métropolitaine ? La Gironde ? La Guyane ? La Dordogne ? Paris ? C'est la Gironde, bien sûr !

 

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française(du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale(du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.