FRANCE

France : "Les Gilets jaunes libres" appellent à "un électrochoc politique"

Benjamin Gauchy, fondateur à Toulouse, des "gilets jaunes libres" rejette les violences et appelle l'exécutif au dialogue.
Benjamin Gauchy, fondateur à Toulouse, des "gilets jaunes libres" rejette les violences et appelle l'exécutif au dialogue. FRANCE 24

Dans une interview accordée dimanche à France 24, Benjamin Cauchy, fondateur, à Toulouse, des "Gilets jaunes libres", appelle le gouvernement et Emmanuel Macron à entendre "la colère" et propose d’"avancer de manière constructive".

Publicité

Après la troisième journée de mobilisation des "Gilets jaunes" à travers la France, marquée par de violents incidents notamment à Paris, un collectif baptisé "Les Gilets jaunes libres" a condamné, dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche, "toutes les formes de violences". Les signataires appellent le gouvernement et Emmanuel Macron à entendre "la colère". Sur France 24, Benjamin Cauchy, fondateur des "Gilets jaunes libres", à Toulouse, propose d'organiser "des états généraux de la fiscalité" pour rémedier, selon lui, à l'injustice qui règne dans ce domaine en France.

"Les gilets jaunes libres" appellent à "un électrochoc politique"

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine