"Gilets jaunes": Philippe va "annoncer un geste d'ouverture fort dans les prochains jours", selon Riester

Publicité

Paris (AFP)

Edouard Philippe va "annoncer un geste d'ouverture fort dans les prochains jours" pour tenter de dénouer la crise des "gilets jaunes", a indiqué lundi le ministre de la Culture Franck Riester, reçu à Matignon en tant que président du parti Agir.

"Nous lui avons très clairement dit aussi qu'il fallait un geste d'ouverture fort, et il nous a dit qu'il allait annoncer un geste d'ouverture fort dans les prochains jours", a déclaré, sans plus de précisions, M. Riester à la presse à l'issue de son entretien avec le Premier ministre.

"Nous lui avons dit très clairement qu'Agir soutiendrait toute initiative du gouvernement, qu'elle soit juridique, financière, logistique, pour assurer le maintien de l'ordre et de la sécurité des Français", a par ailleurs déclaré M. Riester.

Enfin, "nous pensons que la concertation qu'il a appelée de ses voeux est une bonne chose". "Nous appelons, nous, à un Grenelle de la fiscalité et de la dépense publique", a dit le président d'Agir, parti essentiellement composé d'ex-membres des Républicains (LR) favorables à Emmanuel Macron et Edouard Philippe.

Edouard Philippe recevait tour à tour lundi les chefs des partis politiques représentés au parlement, dans une démarche visant à trouver une solution à la crise des "gilets jaunes" après les violentes manifestations du week-end.

Au terme des consultations, le Premier ministre doit annoncer des "mesures" destinées à permettre le "déroulement serein" de la concertation voulue par l'exécutif et "assurer le maintien de l?ordre".

Les annonces pourraient avoir lieu "peut être même avant les débats à l?Assemblée et au Sénat" prévus mercredi et jeudi, a déclaré le sénateur Les Indépendants Claude Malhuret sur Public Sénat.