Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Avec l'hydrolienne, l'île d'Ouessant à la pointe de la transition énergétique

France 24

À l'heure de la COP24, France 24 se penche sur l'impact du réchauffement climatique en France. Au large d'Ouessant, en Bretagne, une hydrolienne permet à l'île de s'alimenter en électricité grâce aux courants marins.

PUBLICITÉ

L’opération est délicate : peu avant l’aube, des ingénieurs immergent un monstre de 150 tonnes au large de l’île d’Ouessant, sur la pointe bretonne. Grâce aux courants marins, l'hydrolienne pourra alimenter l’île en électricité à hauteur de 1 mégawattheure, soit 15 % des besoins de l’île.

"Cette démonstration est une véritable vitrine technologique", assure Jean-Christophe Allo, responsable commercial de l’entreprise Sabella, qui fabrique l'engin. Sur l'ïle d'Ouessant, qui fonctionne principalement au fioul, l’électricité coûte dix fois plus cher que sur le continent.

Depuis des millénaires, les courants marins, tempêtes et vagues géantes façonnent les côtes de cette île de moins de 16 km². Ici 860 habitants vivent au rythme des éléments. Parmi eux Dominique Baot, photographe, et chasseur de tempête. Certains voient dans ces tempêtes à répétition une opportunité. En plus de l’hydrolienne, le maire d’Ouessant, Denis Palluel, veut installer des éoliennes et des panneaux solaires. Objectif : 100 % d’énergie renouvelable d’ici 2030.

>> À lire aussi le premier épisode de la série COP 24 : l'impact du changement climatique en France, avec La Camargue menacée par le réchauffement climatique.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.