Accéder au contenu principal

Trump nomme une ancienne journaliste de Fox aux Nations unies

Ancienne journaliste et actuelle porte-parole du département d’État, Heather Nauert a été nommée au poste d’ambassadeur des États-Unis à l’ONU par Donald Trump. Le juriste William Barr, lui, devrait prendre la tête du ministère de la Justice.

PUBLICITÉ

Moins de deux ans après avoir intégré l’équipe Trump, l’ancienne présentatrice de Fox News Heather Nauert est en passe de devenir la prochaine ambassadrice des États-Unis auprès des Nations unies. Si sa nomination est confirmée par le Sénat, elle remplacera Nikki Haley, qui quittera son mandat à la fin de l’année.

C’est vendredi 7 décembre, avant d’embarquer à bord du Air Force One pour un déplacement au Kansas, que Donald Trump a annoncé la nouvelle : "Elle est talentueuse, intelligente, elle apprend vite (…) Elle a fait un super boulot au département d’Etat".

Novice en politique lors de sa nomination en avril 2017, Heather Nauert a eu des débuts difficiles au sein de son administration. Maintenue à l’écart par l’ancien secrétaire d’État Rex Tillerson, qui souhaite communiquer le moins possible avec les médias, l’ancienne journaliste n’est pas toujours briefée sur les dossiers sensibles, ce qui complique sa tache lors des conférences de presse.

Elle conserve malgré tous les bonnes grâces de la Maison Blanche, alors que les relations entre Donald Trump et Rex Tillerson se dégradent. En mars, ce dernier est remercié, remplacé par Mike Pompeo. C’est alors un nouveau départ pour Heather Nauert, promue sous-secrétaire d'Etat par intérim, qui voit son champ d’action considérablement élargi.

Le ministre de la justice de George H.W. Bush rempile

Autre nomination annoncée vendredi, celle de William Barr à la tête du ministère de la Justice. Le républicain de 68 ans a déjà occupé cette fonction de 1991 à 1993, sous la présidence de George H.W. Bush. "C’était mon premier choix depuis le début" a expliqué le président américain, "il est respecté par les républicains et les démocrates".

Cette annonce était très attendue depuis le limogeage de Jeff Sessions, il y a un mois, accusé par Trump de ne pas avoir fait le nécessaire pour "arrêter" l’enquête du procureur spécial Robert Mueller sur les liens possibles entre la Russie et l’équipe de campagne de Trump. Ce dossier épineux poursuit le président depuis sa prise de fonction.

La nomination de William Barr sera elle aussi soumise au vote du Sénat prochainement. Il devrait ensuite remplacer Matthew Whitaker, ancien chef d’équipe de Sessions, qui effectue l’intérim.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.