Accéder au contenu principal

Gilets jaunes : Macron s'exprimera lundi soir, après avoir vu partenaires sociaux et élus

Emmanuel Macron reçoit lundi 10 décembre plusieurs représentants au palais de l'Élysée, à Paris.
Emmanuel Macron reçoit lundi 10 décembre plusieurs représentants au palais de l'Élysée, à Paris. AFP (Archives)

Après un quatrième week-end de mobilisation des Gilets jaunes, l'Élysée a annoncé qu'Emmanuel Macron "s'adressera à la Nation" lundi soir après avoir reçu les partenaires sociaux et élus. Il devrait annoncer à cette occasion de nouvelles mesures.

Publicité

Avant une intervention publique prévue lundi 10 décembre à 20h00, Emmanuel Macron se réunit depuis ce matin à l'Élysée, avec 37 personnes, dont le Premier ministre Édouard Philippe et 12 membres du gouvernement, les patrons des principaux syndicats et du patronat, ainsi que les présidents de l'Assemblée nationale, du Sénat et des associations de collectivités locales.

Cette réunion intervient deux jours après le quatrième samedi de manifestations, parfois violentes, liées au mouvement des Gilets jaunes.

À la suite de cette concertation, le président "s'adressera à la Nation" lundi à 20h00 depuis le palais présidentiel, a indiqué l'Elysée. Il va présenter "des mesures concrètes et immédiates", a assuré dimanche la ministre du Travail Muriel Pénicaud, qui a cependant écarté tout "coup de pouce" supplémentaire au Smic, qui détruirait des emplois selon elle.

La ministre des Armées, Florence Parly, a déclaré lundi ne rien exclure quant à une éventuelle ponction sur le budget de la Défense pour financer des mesures en réponse aux revendications des Gilets jaunes. "Le mouvement auquel nous assistons est un mouvement d'un type tout à fait nouveau et qui incite à beaucoup d'humilité", a souligné la ministre des Armées.

>> À lire : Gilets jaunes : appel au dialogue après un nouveau samedi de violences

"Nous avons sous-estimé le besoin de nos concitoyens de prendre la parole, de dire les difficultés qui sont les leurs et d'être associés à la construction des solutions", a reconnu dimanche le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux, au lendemain d'une mobilisation des Gilets jaunes restée au même niveau que le samedi précédent. Emmanuel Macron doit prendre la parole "en tout début de semaine" et, selon lui, "saura retrouver le chemin du cœur des Français".

Syndicat, patronat, élus locaux et nationaux

Selon l'invitation de l'Élysée adressée aux partenaires sociaux, que Reuters a pu consulter, sont notamment invités les numéros un de la CFDT, de la CGT, de Force ouvrière, de la CFTC, de la CFE-CGC et, du côté patronal, du Medef, de la CPME et l'UP2. "Une seule personne par organisation pourra assister à cette réunion", précise l'invitation.

>> À voir : "Gilets Jaunes" : le cauchemar d'Emmanuel Macron ?

Outre les présidents de l’Assemblée nationale, du Sénat et du CESE, sont également conviés ceux des associations d’élus – Association des maires de France, Association des départements de France et Assemblée des régions de France.

"Le Président de la République a souhaité réunir l’ensemble des forces politiques, territoriales, économiques et sociales dans ce moment grave que traverse la Nation, afin d’entendre leurs voix, leurs propositions et avec pour objectif de les mobiliser pour agir", précise l'Élysée.

Avec Reuters et AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.