Accéder au contenu principal

Les annonces d'Emmanuel Macron pour tenter d'apaiser la colère des Gilets jaunes

Emmanuel Macron lors de son allocution à l'Élysée, le 10 décembre 2018.
Emmanuel Macron lors de son allocution à l'Élysée, le 10 décembre 2018. Ludovic Marin, pool, AFP

Dans une courte allocution, Emmanuel Macron a fait lundi une série de concessions pour désamorcer la colère qui s'exprime dans la rue depuis trois semaines. Le tout en s'engageant à entreprendre des réformes ambitieuses.

Publicité

Lors d'une prise de parole très attendue en pleine crise de Gilets jaunes, le président français a fait des concessions pour tenter d'apaiser la colère des manifestants :

• Le smic augmentera de 100 euros dès janvier 2019, "sans qu'il en coûte un euro de plus pour l'employeur".
• La hausse de la CSG sera supprimée dès 2019 pour les retraités qui touchent moins de 2 000 euros par mois.
• Emmanuel Macron a demandé "à tous les employeurs qui le peuvent" de verser "une prime de fin d'année à leurs employés", qui elle aussi sera sans impôt, ni charge.
• Les heures supplémentaires seront défiscalisées dès 2019.

Emmanuel Macron a cependant exclu tout rétablissement de l'impôt sur la fortune (ISF), comme le demandaient les Gilets jaunes.

 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.