Accéder au contenu principal

Les annonces d'Emmanuel Macron pour tenter d'apaiser la colère des Gilets jaunes

Emmanuel Macron lors de son allocution à l'Élysée, le 10 décembre 2018.
Emmanuel Macron lors de son allocution à l'Élysée, le 10 décembre 2018. Ludovic Marin, pool, AFP

Dans une courte allocution, Emmanuel Macron a fait lundi une série de concessions pour désamorcer la colère qui s'exprime dans la rue depuis trois semaines. Le tout en s'engageant à entreprendre des réformes ambitieuses.

PUBLICITÉ

Lors d'une prise de parole très attendue en pleine crise de Gilets jaunes, le président français a fait des concessions pour tenter d'apaiser la colère des manifestants :

• Le smic augmentera de 100 euros dès janvier 2019, "sans qu'il en coûte un euro de plus pour l'employeur".
• La hausse de la CSG sera supprimée dès 2019 pour les retraités qui touchent moins de 2 000 euros par mois.
• Emmanuel Macron a demandé "à tous les employeurs qui le peuvent" de verser "une prime de fin d'année à leurs employés", qui elle aussi sera sans impôt, ni charge.
• Les heures supplémentaires seront défiscalisées dès 2019.

Emmanuel Macron a cependant exclu tout rétablissement de l'impôt sur la fortune (ISF), comme le demandaient les Gilets jaunes.

 

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.