Accéder au contenu principal

Ligue des champions : une victoire à Belgrade et le PSG s'envole en 8e de finale

Le PSG à l'entraînement, à Belgrade, le 10 décembre 2018.
Le PSG à l'entraînement, à Belgrade, le 10 décembre 2018. Marko Djurica, Reuteurs

Il suffit d'une victoire mardi, à Belgrade, pour que le PSG assure sa qualification en huitième de finale de la Ligue des champions. Mais à domicile dans son bouillant stade du "Marakana", l’Étoile rouge n'a rien d'un cadeau.

PUBLICITÉ

Le Paris Saint-Germain n’a besoin que d’une victoire mardi 11 décembre à Belgrade pour obtenir son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Mais cette rencontre a tout d’un match piège. Même si les Parisiens ont largement dominé les Serbes lors du match aller (6-1), gagner à Belgrade n’a rien d’une sinécure. Dans le tumultueux stade de "Marakana", les supporters de l’Etoile rouge savent mettre la pression sur l’adversaire. Pour preuve, dans ce "groupe de la mort", Naples a fait match nul en Serbie (0-0), et Liverpool y a perdu 2-0.

"C'est un grand défi de gagner ici, ce n'est pas facile, c'est très clair. (...) Nous avons très bien fait à l'aller contre l'Étoile rouge, mais au "Marakana" c'est un autre match, une autre équipe, une autre énergie. (...) Nous respectons beaucoup l'atmosphère, la qualité de l'Étoile rouge et nous avons besoin d'une grande performance, comme contre Liverpool", a ainsi reconnu l’entraîneur du PSG Thomas Tuchel.

Les Parisiens restent en effet sur une belle victoire (2-1) face aux Reds, finalistes de la dernière Ligue des Champions, mais ils ne doivent pas se reposer sur leurs lauriers. "Il y a un avant et un après Liverpool, on a fait quelque chose de beau", juge l'attaquant Kylian Mbappé. "Mais il va falloir être dans la continuité, ne pas se relâcher car ça ne rimera à rien d'avoir fait le match qu'on a fait contre Liverpool si c'est pour être éliminé".

Une élimination en phase de groupes serait le pire résultat en Ligue des champions depuis que les Qataris sont devenus propriétaires du club parisien en 2011. Si le PSG ne gagne pas, son avenir européen dépendra du résultat de Liverpool - Naples, qui se joue dans le même temps. Une défaite des Reds ou un match nul ferait les affaires des hommes de Tuchel, mais une victoire de Liverpool couplée à une défaite du PSG renverrait ce dernier en Ligue Europa. Enfin, si Paris fait match nul et si Liverpool bat Naples, il y aura une égalité à trois entre ces clubs, alors tous à neuf points.

Neymar sur le terrain?

Le club de la capitale française devrait en tout cas compter sur sa star Neymar. Le Brésilien touché à l'adducteur droit il y a 10 jours, a bien pris l'avion avec ses coéquipiers. "C'est un avantage énorme pour nous, on va voir demain toute la qualité qu'il a, malgré le fait qu'il ne se soit pas entraîné beaucoup. Mais pour ce genre de joueurs, ce n'est pas un problème. Il sera là et il va démontrer sa qualité pour nous aider à gagner", estime son coéquipier Kylian Mbappé.

Le match en Serbie se dispute également dans un contexte particulier, donnant à cette rencontre au coeur du mois de décembre un petit goût de traquenard. L'aller avait été entaché de soupçons de trucage de la part du club serbe, et une information judiciaire a été ouverte en France. Le club vainqueur de la Coupe des clubs champions 1991 s'est dit "scandalisé et dégoûté" par ces accusations. Lundi, il a balayé une question sur le sujet en conférence de presse : ce n'est pas le sujet.

En outre, de brefs heurts entre supporters ont eu lieu en marge de ce match au Parc des Princes. Le déplacement des quelque 500 supporters parisiens sera donc très encadré, et l'ambassade de France a appelé ses ressortissants à la prudence le jour du match.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.