Accéder au contenu principal

Foot européen : le Barça de Messi régale, Liverpool plombe Mourinho

Lionel Messi a martyrisé la défense de Levante.
Lionel Messi a martyrisé la défense de Levante. Jose Jordan, AFP

Tandis que la L1 continue d'accumuler les reports, les autres championnats européens carburent. En Liga, Messi a illuminé le week-end (3 buts, 2 passes décisives) tandis que Liverpool domine toujours la Premier League après son succès sur Man. U.

PUBLICITÉ

Premier League : Liverpool assomme Manchester United et conserve la tête

Rencontre phare du week-end, le derby d'Angleterre a permis à Liverpool de conserver sa place de leader de la Premier League. Les Reds, victorieux de Manchester United (3-1), repoussent ainsi les Red Devils à 19 longueurs et repassent devant Manchester City, vainqueur d'Everton vendredi soir (3-1).

Dans le sillage du duo de tête, Tottenham et Chelsea ont eux aussi fait le plein, respectivement face à Burnley (1-0) et sur la pelouse de Brighton (0-1).

Liga : immense Messi, Valence tout petit

Top 6 inchangé en Liga, où les cadors du championnat ont tous gagné ce week-end. Mention spéciale à l'Argentin Lionel Messi, auteur d'une prestation majuscule face à Levante. La Pulga, avec trois buts et deux passes décisives, a permis au Barça de conserver la tête.

Derrière les Catalans, le FC Séville et l'Atlético de Madrid se partagent le statut de dauphin, à la faveur de leurs succès respectifs sur Gérone (2-0) et Valladolid (2-3). À noter également le difficile succès du Real face au Rayo Vallecano (1-0).

En bas de tableau, le FC Valence continue de faire du surplace. Le club "ché" n'a pas réussi à ramener les trois points sur la pelouse d'Eibar (1-1) et reste englué à une préoccupante 14e place.

Bundesliga : Dortmund champion d'automne, le Bayern retrouvé

Les grosses cylindrées allemandes ont repris leur ronron en Bundesliga. Leader brillant depuis le début de la saison, le Borussia Dortmund a profité de son court succès sur le Werder Brême pour s'adjuger le titre de champion d'automne (1-2). Un titre honorifique décroché au soir de la 15e journée, puisque le Borussia M'Gladbach a été accroché par Hoffenheim (0-0) et se retrouve ainsi repoussé à neuf longueurs.

Un fossé que devra également combler le Bayern Munich, qui a retrouvé son rythme de croisière depuis le début du mois. Avec trois succès en autant de journées – le dernier ce week-end contre Hanovre 96 (0-4) –, les Bavarois se replacent mais devront cravacher sur la phase retour pour prétendre à leur propre succession.

Serie A : le podium se dessine déjà

Rarement la Serie A n'aura été aussi lisible après seulement 16 journées de championnat. La Juventus Turin, toujours intouchable, caracole en tête après sa victoire face au Torino (0-1). La Vieille Dame compte huit points d'avance sur Naples, qui s'est arraché pour battre Cagliari (0-1) et préserve ainsi sa marge de six unités sur l'Inter Milan, vainqueur lui aussi d'une courte tête de l'Udinese (1-0).

Du coup, dans l'attente des rencontres du Milan AC et de la Lazio, en début de semaine, vingt points séparent le leader du championnat de la quatrième place. Autant dire un monde.

Ligue 1 : repos forcé pour le PSG, Lille et Lyon emmagasinent

Toujours largement perturbée par le mouvement des Gilets jaunes, la Ligue 1 accumule les retards en cette fin d'année. Sur les quatre rencontres disputées ce week-end, on notera tout de même la belle performance de Lille, vainqueur à Nîmes (2-3) et dauphin incontestable du PSG.

L'Olympique Lyonnais, qui a atomisé un Monaco en pleine crise (3-0), s'invite également sur le podium. Et dans le duel des prétendants à l'Europe, Nice et Saint-Étienne se sont neutralisés (1-1) et manquent l'occasion de se rapprocher du top 3.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.