Accéder au contenu principal
Focus

Tokyo pourrait légaliser la pêche à la baleine commerciale

En septembre, lors du sommet de la Commission baleinière internationale (CBI) au Brésil, le Japon a demandé l'instauration de quotas de pêches commerciales pour certaines espèces de baleines dont les populations ne sont pas menacées, comme les baleines de Mink. Après un vote et un refus de la commission, Tokyo étudie désormais la possibilité de sortir de la CBI - un tel retrait pourrait même être annoncé, officiellement, d'ici la fin de l'année.

PUBLICITÉ

EN se retirant de la CBI, le Japon ne serait donc plus contraint de respecter l'interdiction de la pêche commerciale des baleines, en vigueur depuis 1986. Pourtant le Japon - tout comme la Norvège et l'Islande - continue de pêcher des baleines sous couvert "d'opérations scientifiques". La consommation de viande de baleine y est peu répandue mais de nombreux Japonais y voient une tradition à préserver, une question de souveraineté culturelle.

Reportage signé Constantin Simon, Gabin Tellenne et Aruna Popuri.

Une émission préparée par Patrick Lovett.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.